REFLEXION

APPEL CONTRE LE 5EME MANDAT : Marche pacifique

Plusieurs manifestations ont eu lieu hier vendredi dans diverses wilayas du pays pour demander au président Bouteflika de renoncer à briguer un autre mandat. Parmi les personnalités qui ont participé à cette manifestation, on trouve le patron du Groupe Cevital, Issad Rebrab, la moudjahida Djamila Bouhired et le patron du parti Talae Al Houriyat, Ali Benflis.



Des milliers d’Algériens ont manifesté pacifiquement, hier 1er mars dans plusieurs villes du pays. Comme vendredi dernier, les manifestants ont répondu à des appels anonymes qui se sont multipliés sur les réseaux sociaux. En effet, les manifestants ont marché à Alger, Bouira, Tizi Ouzou, Ghardaïa, Tiaret Sidi Bel Abbes, Mostaganem, Sétif et Biskra pour réclamer au président Bouteflika candidat à la présidentielle d’Avril 2019 de renoncer à briguer un nouveau mandat. Parmi les manifestants on enregistre la participation du PDG du groupe industriel Cevital, Issad Rebrab, et la moudjahida, l’icône Djamila Bouhired et l’ancien premier ministre et candidat à la présidentielle, Ali Benflis. Cette sortie publique du milliardaire Issad Rebrab intervient au lendemain d’un communiqué dans lequel, il dénonce un « sabotage économique » de ses projets. Quant à la sortie du président du parti Talae Al Houriyat, Ali Benflis, et l’appel des deux autres leaders politiques, Louiza Hanoune et Abdellah Djaballah, elle verse dans la stratégie de tentatives de récupération des actions populaires passives, selon certains observateurs politiques. Sur place, à la rue Didouche Mourad, Ali Benflis, a donné un point de presse improvisé, dans lequel il a affirmé, que le peuple décide comme il le souhaite de son sort et nous sommes à son service, nous sommes avec lui, ajoutant que les étrangers n’ont rien à voir avec ce qui se passe en Algérie. Notons que les services de sécurité n’ont pas interrompu les manifestants et ont accompli leur mission avec professionnalisme, dans le respect total des lois et sans répondre aux provocations pour éviter l'affrontement  avec  les  manifestants.

Ismain
Vendredi 1 Mars 2019 - 16:45
Lu 682 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-03-2019.pdf
3.16 Mo - 19/03/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+