REFLEXION

APC DE TIARET : Un employé de l’état civil coupe le doigt de son chef



La grève que devait observer les agents communaux ainsi que les employés de l'APC de Tiaret s'est soldée d'un lot de dissidences visiblement remarquables entre les différents parties et lesquelles se sont scindés en deux grands groupes; les uns pour le"Hirak" et les autres contre toute manifestation pouvant engendrer des séquelles incurables. En effet, ces employés de la commune ,toutes tendances comprises se sont réunis dans un bureau et le chef de service était tout près de la porte d’entrée et dans un moment d’inattention, des altercations ont eu lieu entre le chef de service et un employé qui a été pris d'une ire indescriptible, a violemment claqué la porte sans s"apercevoir que le chef de service de l’état civil, posait sa main sur la porte, et s'est retrouvé avec un doigt coupé, et en urgence, le chef de service, a été évacué vers l’hôpital"Youssef Damerdji" de Tiaret où il est gardé sous observation,apprend-on auprès d'une source bien informée qui ajoute que l'employé,présumé-auteur de cette "violence" a été arrêté et sera prochainement présenté devant le tribunal.     

A.Benrebiha
Dimanche 31 Mars 2019 - 18:30
Lu 1090 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma