REFLEXION

APC D’AIN EL BIA - ORAN : Les résidents du village sonatrach 1 réclament un meilleur cadre de vie

Le village du camp n°1 de la Sonatrach, relevant de la daïra de Bethioua est carrément dépourvu de réseau d’assainissement et de toutes les commodités. Pour pallier à ce problème, les résidents n’ont d’autres alternatives que de se rabattre aux fosses sceptiques.



Ces dernières, réalisées d’une manière anarchique, pullulent. Elles provoquent un sérieux risque de maladie à transmission hydrique. Ce qui pèse également sur les forages dont l’eau risque d’être contaminée. A cet égard, les résidents réclament plus que jamais une opération d’éradication des fosses septiques ainsi que la réalisation en bonne et due forme d’un réseau d’assainissement. Pour rappel, à l’instar d’autres localités de cette région, ce village a été abandonné par les élus locaux du fait qu’il a fait l’objet de session par l’entreprise Sonatrach. Cette dernière a abandonné des projets ambitieux aux sommes conséquentes et dont on peut citer le cas de l’hôtel ou de la salle omnisport qui sont à l’arrêt depuis plus de 06 années et abandonnés à leur sort.  « Notre village manque de toutes les commodités », nous a indiqué un résident. « Les habitants pataugent dans la mélasse, sans routes et sans réseau d’assainissement », relate notre même interlocuteur avant d’ajouter : « Cela fait plus de dix ans que nous réclamons la réalisation d’un réseau d’assainissement, mais en vain. La situation dans notre village est catastrophique. Le risque de maladie est omniprésent.

Medjadji H
Mardi 6 Mars 2018 - 19:24
Lu 509 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 19-09-2020.pdf
3.52 Mo - 18/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+