REFLEXION

ANTIBIOTIQUES : Mise en garde contre la prescription abusive aux enfants



 Le président de la Société algérienne de Pédiatrie, le professeur Adellatif Bensenouci a mis en garde à Alger contre la prescription abusive des antibiotiques aux enfants. Dans une déclaration à l'APS en marge du 37e congrès national de pédiatrie le Pr. Bensenouci a déploré le "recours abusif des médecins aux antibiotiques pour le traitement de certaines maladies infectieuses, notamment les maladies respiratoires". La prescription abusive des antibiotiques "impacte négativement la santé de l'enfant qui devient de plus en plus vulnérable aux virus", qui sont à leur tour de plus en plus résistants aux antibiotiques, a-t-il expliqué. "90% des infections rhinopharyngites chez l'enfant et l'adulte guérissent naturellement après quatre à cinq jours", a-t-il ajouté.  "La prescription abusive des antibiotiques n'est pas le propre de l'Algérie, mais un phénomène universel, ce qui a contraint l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) à tirer la sonnette d'alarme, d'autant plus qu'aucun médicament efficace contre les bactéries et virus n'a été trouvé à ce jour", a fait savoir le spécialiste. Le 37e congrès de pédiatrie clôturé vendredi portait également sur les troubles du rythme chez l'enfant, a ajouté le Pr. Bensenouci qui a relevé la difficulté pour certains médecins de prendre en charge les malades souffrant de cette pathologie.     

Salim
Samedi 24 Décembre 2016 - 20:10
Lu 178 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 15-11-2018.pdf
3.06 Mo - 14/11/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+