REFLEXION

ANNABA : Programme d’urgence pour faire face à la pénurie d’eau potable

Un programme d’investissement d’urgence a été adopté à court terme à Annaba pour faire face à la pénurie d’eau potable liée à une baisse du niveau d’eau des deux barrages d’Echaffia et Meksa, principales sources d’approvisionnement en AEP de la population locale, a annoncé le wali Mohamed Slamani.



Ce programme porte sur la requalification de 32 forages du champ de Boutheldja (wilaya d’El Tarf) pour la mobilisation, à court terme, de 35.000 m3/jour d’eau potable et le doublement sur 22 km de la canalisation Meksa-Lehnichet pour éliminer le problème des fuites qui dilapident 60% du volume d’eau destinée à l’alimentation de la population, a précisé le chef de l'exécutif local dans une déclaration de presse. Le programme porte également sur la réhabilitation des deux stations de pompage de Meksa et Chaïba, le fonçage de nouveaux forages à travers la wilaya, la résolution d’urgence du problème des fuites et la mobilisation de citernes pour renforcer l’alimentation en AEP des habitants des (zones) "points noirs", a ajouté M. Slamani, affirmant que la première priorité dans la wilaya est désormais l’approvisionnement de la population en cette ressource vitale. "Cette phase critique exige, pour être surmontée, la conjugaison des efforts de tous et un haut sens de responsabilité de la part des responsables, des élus, de la société civile et des citoyens", a-t-il soutenu. Ce programme d’urgence, de court terme, est déjà activé et le système d’approvisionnement adopté en cette période prévoit, en fonction des quantités d’eaux mobilisées, une alimentation à raison d’une journée sur quatre dans tous les réseaux de distribution, a indiqué le wali. Les besoins d’alimentation en eau potable de la population de la wilaya d’Annaba sont estimés à 160.000 m3/jour et 60 % de ces besoins ne sont plus satisfaits après la baisse critique du niveau d’eau du barrage Echafia (160 millions m3) l’ayant rendu inexploitable, selon les données de l’Algérienne des eaux. Ce barrage avec celui de Meksa (60 millions m3) fournissent l’essentiel d’eau potable de la wilaya, est-il indiqué.

Ismain
Lundi 4 Septembre 2017 - 18:25
Lu 276 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma