REFLEXION

ANEM : Placement de 8136 demandeurs d'emploi à Ain Defla

L’Agence de wilaya de l’Emploi Ain Defla, dans le cadre de son programme d’intermédiation- placement en classique- et d’insertion – Dispositif d’Aide à l’Insertion Professionnelle a réalisé, au titre de la période allant du 02/01 au 31-12-2016 un bilan plutôt positif si on se réfère aux objectifs arrêtés par la Direction Générale de l’ANEM, en plus des autres actions Co- exécutées avec les différents partenaires.



Le principal  objectif  était de  contribuer avec les partenaires notamment les employeurs à une bonne prestation de service ayant trait à l’intermédiation à travers une bonne maitrise des procédures d’usage en matière de proposition de candidats sur la base de conditions arrêtées par les entreprises mais négociées avec l’AWEM   en plaçant le maximum de demandeurs d’emploi notamment avec la modernisation que l'ANEM a connue  à travers EL WASSIT ou le système d'information décisionnel, objet de plusieurs formations au profit de ses managers.   Les 6243 demandeurs d’emploi ont été placés par les agences locales de l’emploi de la wilaya, dans le cadre du traitement des offres établies par les entreprises, avec un taux d'évolution de plus de 8% par rapport à 2015. A cet effet, les ALEM ont assuré des visites de prospection hebdomadaires pour le suivi des offres ou visites nouvelles avec une moyenne de 32 heures de visites mensuelles par agence. Il est à noter que malgré un tissu économique pauvre qui caractérise la wilaya d’Ain Defla, ces placements sont nettement supérieurs à ceux enregistrés en 2015.  En matière d’insertion, le placement en DAIP a chuté par rapport à la même période de 2015, cela s’explique par le changement d’orientation vers le contrat de travail aidé avec 1016 contrats contre 877 au titre de l’année 2015 soit un taux d'évolution de 13,86%.  Quant au placement-insertion- à travers les différents contrats du dit dispositif, l'AWEM d’Ain Defla a enregistré 877 insertions et ce uniquement au niveau du secteur économique (aucun placement au niveau du secteur administratif n'a été enregistré). Ce changement est le résultat de plusieurs actions menées au niveau local et en coordination avec les services de la direction de l’emploi de la wilaya, à titre d’exemple les portes ouvertes sur le contrat de travail aidé , CFI Economique et le contrat de formation Emploi,  tenues au niveau d’Ain Defla-22/029/2016- et Khemis Miliana-17/11/2016- en plus de plusieurs participations à des manifestations à travers le territoire de la wilaya, et qui ont mis en relief  les avantages fiscaux et parafiscaux – mesures incitatives- dans ce cadre.  En tout état de cause, le cheval de bataille de l’ANEM est, désormais, l’insertion par l’activité économique. L’insertion par l'activité économique est un ensemble de dispositifs permettant aux jeunes chômeurs de s’inscrire dans un parcours de dynamisation qui s’effectue dans le cadre de l’emploi. Ce qui caractérise donc l’insertion par l’activité économique est d’offrir un ensemble de conditions aux personnes concernées. La spécificité de ces conditions est de proposer non seulement un emploi, mais également un accompagnement technique et social visant à permettre un développement personnel et adapté à la progression de chacun. L'objectif est d'aider chaque personne à lever les principaux obstacles en s’inscrivant dans un parcours dynamique, c’est-à-dire, dans un chemin permettant de se projeter dans une nouvelle situation socioprofessionnelle. Dans ce cadre, les actions d'accompagnement à l’emploi permettent la construction d'un projet professionnel par l'acquisition de compétences et une aide concrète et ciblée à la recherche d'emploi.  L’insertion se présente donc comme un dispositif majeur des politiques de l’emploi pour son caractère stratégique et tactique, et également comme un réseau de « dit » et « non-dit », de lois et de pratiques, d’instruments juridiques et de concepts-outils. Le champ de l’insertion est aussi un laboratoire de démocratie, d’espace de recherche, de nouvelles manières de penser, de produire des projets sociaux et économiques. Elle peut être également une expérience de vie, une passerelle vers l’intégration ou une nouvelle façon d’être dans la société et dans la vie professionnelle. Par ailleurs, de nombreuses actions partenariales ont été mises en place permettant d’avancer conjointement en faveur de l’insertion professionnelle et sociale notamment des demandeurs d’emploi non qualifiés et au regard des besoins spécifiques de la wilaya notamment dans le secteur du BTPH et l'agriculture.  Cette Mission d’Appui aux demandeurs s’est fixé de nouveaux objectifs pour 2016- début du dernier trimestre- et 2017, dont notamment le contrat de formation Emploi à travers deux conventions passées avec la station thermale de Hammam Righa visant à former tous les jeunes, insérés en DAIP, dans divers métiers et leurs recrutements en CDD pour une durée de 12 mois au minimum. En fin l’objectif majeur de l’AWEM de Ain Defla,  est de retrouver la confiance mutuelle avec ses usagers (demandeurs et employeurs), nécessaire à tout travail de base d’’intermédiation.

Taoufik Hamiani
Lundi 2 Janvier 2017 - 20:10
Lu 680 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-11-2018.pdf
2.76 Mo - 18/11/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+