REFLEXION

ANARCHIE DANS LE TRANSPORT DES VOYAGEURS DE LA CORNICHE ORANAISE : 200 Da le prix d'une place par taxi à partir de 17h00



Les habitants des  cités et villages des 04 communes de la daïra de Ain Turk se trouvent toujours confrontés au problème de transport bien que celui-ci soit assuré. Le paradoxe est que cette daïra balnéaire étant  composée de 04 communes en plus des villages côtiers, connaît un problème de transport chronique sur la ligne Ain Turk  El Ançor – Bousfer village et plage, longue de 12 km, alors que plusieurs lignes de transport ont été octroyées à autant d’exploitants. «C’est à n’y rien comprendre ! Il arrive souvent que l’on constate la rareté du transport sur la ligne Oran via Ain Turck bien que notre commune possède une cinquantaine de transports de voyageurs. Il arrive aussi très souvent qu’on ne trouve aucun bus à l’arrêt de la Sonelgaz pour rentrer à Bousfer village et El Ançor .Les usagers de cette ligne, désemparés, ne savent pas où réside le problème, du moment que notre municipalité compte une cinquantaine de transporteurs pouvant répondre à leur demande !», s’insurge un habitant d’El Ançor . «Le problème réside dans le fait que ce n’est  pas tous les transporteurs qui assurent la desserte quotidienne de notre municipalité, faisant des rotations à leurs guises. Il existe une véritable anarchie dans ce secteur. Ajoutant à cela, les pannes récurrentes qui touchent les bus vétustes, ce qui se solde par la diminution de leur nombre. Cette situation se corse davantage l’après-midi surtout à compter de 16h !», regrette un autre usager. En tout cas, d’aucuns dénoncent l’anarchie qui caractérise le transport des voyageurs sur la ligne précitée, ce qui lèse grandement les usagers surtout les travailleurs et les élèves qui étudient dans les établissements scolaires des villages des communes de la corniche oranaise. Les clandestins en compagnie des taxieurs indélicats face à l'absence des transporteurs de bus et de taxis imposent leur dictat par des prix exorbitant allant de 200Da et plus la place en plein jour.            

Medjadji H.
Samedi 19 Octobre 2019 - 17:40
Lu 482 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 24-09-2020.pdf
3.86 Mo - 23/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+