REFLEXION

AMAR GHOUL A PROPOS DU SOUTIEN AU PRESIDENT : ‘’Nous sommes en campagne’’

La campagne pour l’élection présidentielle de 2019 est déjà lancée, à croire le président de TAJ (Tajamou’e Amel El Jazair), M. Amar Ghoul. Ce dernier confirme son soutien total au Président de la République pour un cinquième mandat à lequel , il a appelé depuis le mois de Juin dernier.



En marge d’une conférence de presse qu’il a animée avec le secrétaire général du FLN, l’ex-ministre Amar Ghoul a estimé que la campagne électorale est déjà lancée. A l’instar du FLN et du RND, TAJ annonce également son soutien à une candidature de Bouteflika pour un cinquième mandat. Amar Ghoul, président de Tajamou’e Amel El Jazair (TAJ), avait appelé, en juin dernier, le président Abdelaziz Bouteflika à se présenter pour un cinquième mandat en 2019. « Ces derniers jours la presse m’a cassé la tête en m’interrogeant sur la présidentielle. Il est étrange qu’on nous interroge sur notre position. Nous avons dépassé cette phase. Nous confirmons aujourd’hui, ce que nous avons toujours dit depuis la création du parti, notre fidélité et notre soutien au président Bouteflika. Ce soutien et cette fidélité sont constants et permanents loin de toute surenchère, troc, doute ou hésitation. Nous appelons le président de la République à poursuivre son parcours dans la direction du pays en s’engageant dans un nouveau mandat. Il doit continuer les réformes, renforcer les acquis, répondre aux demandes légitimes exprimées sur la scène (publique), s’adapter aux aspirations nouvelles de nos jeunes et de notre peuple, consolider la stabilité et la sécurité du pays et affronter les dangers », a déclaré Amar Ghoul, lors de la réunion des cadres du parti, au siège de TAJ, à Alger, pour préparer le premier congrès, prévu durant la deuxième moitié de l’année 2018. « En réalité, TAJ a toujours dit ce qu’il pense. Et ceux qui veulent nous rejoindre qu’ils le fassent. Notre position est claire, franche, sincère et constante. Lorsque le président était au Val-de-Grâce (hôpital parisien, en 2013), nous étions le seul parti à organiser un rassemblement à Batna pour exprimer notre fidélité (au président). Notre position était claire aussi lors de la présidentielle de 2014. Nous étions, nous sommes et nous resterons fidèles au président Abdelaziz Bouteflika. Il existe entre TAJ et le président Bouteflika un contrat moral », a-t-il complété. Amar Ghoul a exhorté les partis de « la majorité présidentielle », comme le FLN, le RND et le MPA, à reprendre les réunions de coordination pour « garantir le succès de la présidentielle » de 2019. Par ailleurs, Djamel Ould Abbes a affirmé, de son côté, que le président de la République n’a besoin ni de campagne électorale, ni de complaisance pour être réélu.

L.Ammar
Mardi 7 Août 2018 - 20:27
Lu 236 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma