REFLEXION

ALGER : Plus de 5,7 millions de DA de marchandises non facturées



La valeur des marchandises non facturées exposées à la vente à travers les différents locaux et marchés commerciaux à Alger s'est élevée à plus de 5,7 millions de DA durant le mois d'août, a-t-on appris ce dimanche auprès de la direction du commerce d'Alger. Dans le cadre de leurs missions de contrôle, les agents de la direction du commerce de la wilaya d'Alger ont établi, en août dernier, 679 infractions commerciales et font état d'une valeur de plus de 5,7 millions de DA de marchandises non facturées exposées à la vente dans les différents locaux et marchés commerciaux, précise la même source. Les interventions effectuées, le mois passé, s'élèvent à 8.539, à l'issue desquelles il a été procédé à la proposition de fermeture de 29 locaux commerciaux dont 20 pour pratiques commerciales illicites, tandis que le reste concerne l'exposition de marchandises qui constituent un danger pour la santé du consommateur. Aussi, les agents de la direction ont dressé plus de 400 procès verbaux (PV) à l'encontre des commerçants contrevenants aux lois en vigueur pour les adresser à la justice, dont 196 PV concernant l'exposition de marchandises constituant un danger pour le consommateur, ainsi que 120 PV pour non affichage des prix. Les services de la direction du Commerce de la wilaya d'Alger ont tracé un programme pour le contrôle de plus de 206.000 opérateurs économiques en 2019, à raison de 17.168 commerçants/mois pour garantir le respect des normes en vigueur.      

Nadine
Lundi 16 Septembre 2019 - 18:37
Lu 363 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma