REFLEXION

ALERTE AU FEU ! : La Sonelgaz de Mostaganem aux abonnés absents…



La Sonelgaz, ou la SDO si vous préférez, cette entreprise nationale, ne répond même pas aux doléances de ses abonnés, même s’il s’agit de la vie de ses équipements, pour ne pas parler de la vie de ses clients dont elle s’en moque éperdument et ne se soucie guère et point ! Exemple sur une alerte vécue hier matin. Il est neuf heures et onze minutes, quand un citoyen résidant dans un bâtiment de la cité des 100 logements à Chemouma , a essayé de joindre la Sonelgaz, pour signaler une alerte à propos d’un compteur présentant un dysfonctionnement dangereux puisqu’il dégageait fumée, odeur et un bruit. Mais ce n’est qu’au bout de la 38ème tentative d’appel que la Sonelgaz ait enfin daigné décrocher. Car, au lieu de voir un agent lui répondre de suite comme dans toutes les administrations et institutions publiques dotées d’un standard, le portable lui indiquait la mention ‘’occupé’’ alors que parfois, ça sonnait mais personne au bout du fil pour répondre. L’agent assura à son correspondant qu’une équipe allait être envoyée sur le champ. Mais le monsieur qui a cru à la parole en l’air, ne verra rien arriver. Ce n’est qu’après 2heures et 20 minutes de signalement de l’alerte, que le standardiste si l’on peut le qualifier ainsi, rappela le client, exactement à 11h30 tel que mentionné sur la liste des appels. Un appel pour encore demander l’adresse qui lui avait été mentionné clairement et avec précision, prétendant que la fameuse équipe ne la sut. Encore une toute petite question à propos de ce manque de sérieux : Mais comment faites-vous pour nous envoyer vos factures !? C’est à ce moment que le compteur ait pris feu, alors que le véhicule de la Sonelgaz fit son entrée. Mais comme il y a toujours un mais, l’équipe est arrivée comme arrivent les touristes. Ils n’étaient même pas dotés d’un extincteur, alors qu’il s’agissait d’une alerte représentant tous les indices d’un début d’incendie. Et encore, le véhicule? N’est-il pas obligé d’en être lui aussi doté ? Cela explique-t-il la raison du feu qu’avait pris il y a quelque mois l’autre véhicule calciné devant l’hôpital Che Guevara ?! Pour revenir au feu du compteur, finalement c’est la personne ayant donné l’alerte et s’étant vu perdre toute sa matinée dans l’attente de l’intervention de la Sonelgaz, qui a lui-même éteint le feu, par peur d’une propagation aux autres compteurs accrochés à une enceinte en bois qui ne répond pas aux normes.   

B. S.
Dimanche 29 Avril 2018 - 18:06
Lu 892 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edititon du 25-03-2019.pdf
3.13 Mo - 24/03/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+