REFLEXION

AIR ALGERIE : La grève des travailleurs de la maintenance interrompue

La grève déclenchée, mardi après-midi, par les travailleurs de la maintenance aérienne de la compagnie nationale Air Algérie a été levée, hier, après-midi, après que le tribunal de Dar el-Beida a jugé que la grève entamée par les techniciens de la maintenance avion de la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, était “illégale”.



Le tribunal a ainsi ordonné au Syndicat national des techniciens de la maintenance des avions (SNTMA) de suspendre “immédiatement” ce mouvement de grève. Plutôt dans la matinée d’hier, Air Algérie avait déposé une plainte contre le SNTMA, pour enclenchement  un mouvement de grève sans préavis. Le président de la SNTMA, Ahmed Boutoumi a indiqué à l'APS que la grève entamée mardi après-midi sera "illimitée et à travers l'ensemble des aéroports du pays", et ce jusqu'à l'application des clauses de la convention collective, particulièrement celles relatives à la classification professionnelle, à la grille de salaire et aux primes.  La convention collective signée en 1999 a été contournée progressivement, deux ans seulement après son application, a précisé M. Boutoumi. Les techniciens de maintenance et de mécanique sont classés, selon la convention collective au deuxième rang après les pilotes, mais ils occupent en réalité les derniers rangs de classification, a ajouté M. Boutoumi, affirmant que le salaire de base des hôtesses et des stewards dépassait de  quatre fois celui des techniciens de maintenance. "Il est inconcevable que les techniciens de maintenance et de mécanique occupent les derniers rangs de classification tandis que la convention collective prévoit leur classement au deuxième rang après les pilotes", ajouté M. Boutoumi. "Nous avons décidé de poursuivre le mouvement jusqu'à satisfaction de nos revendications légitimes, à travers l'application de la convention collective de la compagnie", a-t-il conclu. Au moins 9 vols ont été suspendus mercredi matin à l’aéroport Houari Boumediene d’Alger, suite au mouvement du grève entamé ,mardi  , par le syndicat national des techniciens de la maintenance des avions (SNTMA), qui revendique une augmentation des salaires des travailleurs, après celle dont ont joui les pilotes et le personnel navigant commercial.

Ismain
Mercredi 25 Octobre 2017 - 18:18
Lu 1193 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-08-2018.pdf
2.96 Mo - 15/08/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+