REFLEXION

AIN YAAGOUB (SAFSAF) : L’école primaire manque de plusieurs aménagements

Les membres de l’Association des parents d’élèves de l’école d’Ain Yaàgoub nous ont contactés, pour soulever plusieurs problèmes qui ont une relation directe avec la scolarisation des élèves, ainsi que les conditions de travail déplorables des enseignants.



Selon cette association, cette petite école qui a ouvert ses portes depuis l’année 1983 a besoin plus que jamais d’une opération d’extension en plus d’aménagements, vu que la situation de scolarisation des élèves devient de plus en plus  difficile par le manque de chauffages à l’intérieur des classes, s’ajoute à cela des fenêtres cassées dépourvues où il manque des vitres…. Il est à noter que  l’effectif de cette école augmente considérablement d’année en année. Selon les documents  en notre possession, l’association a déjà adressée une demande aux autorités locales et même  à  M. le wali de Mostaganem, où plusieurs problèmes ont été soulevés : « Nos enfants vivent le calvaire quotidien » a indiqué Monsieur B.D, président de l’association, vu que l’école en question prend en charge  plus de 200 écoliers qui poursuivent leur scolarisation dans 4 classes seulement, ce qui oblige l’école à prévoir le travail de la double vacation, libérant ainsi les élèves tard dans l’après-midi à 17h15, ce qui  constitue un véritable danger qui menace la sécurité des élèves, notamment pendant la saison  d’hiver. Il est utile de rappeler que l’école se trouve au milieu d’une forêt, loin de toute agglomération. D’autre part, il est à noter que les écoliers, ne sont pas pris en charge en matière de restauration, vu l’absence  de cantine scolaire. Il est utile de signaler, qu’après les réclamations transmises à M, le wali, l’association a reçu une suite favorable émise par l’ancienne directrice de la direction de l’éducation, concernant le projet de réalisation de deux nouvelles classes et une  cantine scolaire, ce qui mettra fin aux problèmes en cette année scolaire 2015/2016. Malheureusement, rien n’a été fait à ce jour. Face à cette situation, les membres de l’association lancent un appel de détresse aux autorités compétentes pour leur venir en aide et trouver une solution à tous ces problèmes qui dérangent la bonne marche de l’école.

Gana Yacine
Lundi 26 Décembre 2016 - 20:05
Lu 198 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma