REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : Un ‘’passeur’’ arrêté avec ses complices

L’immigration clandestine ne cessera jamais de faire tenter tant d’opportunistes pour les profits qu’elle génère, malgré les dangers qu’elle présente. En ce sens, les éléments de la brigade de recherches et d’investigations d’Ain Témouchent, vient de mettre en échec, une nouvelle tentative de ‘’harga’’ via la mer, en arrêtant le principal ‘’passeur’’ et le reste de ses complices.



Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, la brigade de recherche et d’investigations de la police judicaire relevant de la sureté de wilaya d’Ain Témouchent a réussi à mettre la main sur le principal passeur de harraga vers la rive ibérique ainsi que ses complices. C’est à la suite d’une information crédible et vérifiée, parvenue à leur service faisant état de la présence du présumé, originaire de la wilaya d’Ain Témouchent, ayant planifié et organisé l’émigration clandestine vers l’Espagne en complicité avec d’autres personnes résidantes dans l’est et le centre du pays en contrepartie d’une somme d’argent évaluée à dix millions de centimes par personne à partir de la plage de ‘’Sassel’’, que les éléments de police ont déclenché l’enquête. Poursuivant leurs investigations, la BRI est parvenue à l’identification et l’arrestation du coupable en l’occurrence, l’individu répondant aux initiales  de B.Y, âgé de  30 ans et  sept autres jeunes candidats a l’émigration clandestine habitant l’est et le centre du pays. Ces derniers s’affairaient à organiser une traversée à partir du littoral après avoir versé entre cinq et dix millions de centimes pour la traversée.  A la fin de l’enquête, les policiers sont parvenus à démanteler le réseau des passeurs et parvenir à l’arrestation de son groupe, composé de cinq personnes en l’occurrence les individus aux initiales suivantes : B.B, B.J, S.F et T.K.O.  Parmi les organisateurs de la ‘’harga’’, il est à noter la présence d’un revendeur qui a  cédé une embarcation semi-rigide d’une longueur de 4,80 m pour la somme de 60 millions de centimes ainsi que la récupération d’une somme de 573.500.00 dinars réservée pour l’achat d’autres équipements nécessaires à la traversée illégale. Présenté  par devant le procureur près le tribunal d’Ain Témouchent, les cinq présumés ont été placés en détention préventive conclut le communique de la sureté de wilaya.

H.Bouna
Dimanche 3 Décembre 2017 - 18:39
Lu 312 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma