REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : L’éclairage public fait défaut aux 1000 logements AADL



Dans une lettre adressée au président de l’APC de Ain Temouchent, et dont nous détenons une copie, Derfouf Abdelkader, président de l’association des 1000 logements AADL, situés à la sortie est de la ville d’Ain Temouchent  en direction vers Chabat El Lahm, a énumèré de nombreuses irrégularités  et problèmes qui se sont accumulés et dont souffrent les habitants de la cité ,malgré que les membres de l’association ont été reçus par le maire en date du 20 avril 2020. Malheureusement aucune suite n’a été donnée à leurs doléances. Parmi les points cités dans la lettre : l’inexistence de bacs à ordures, l’insuffisance de l’éclairage public des lieux où l’obscurité nuit pertinemment à la quiétude des locataires à l’entrée de la cité et près de la RN 108 en espérant qu’il soit en LED et affirmant que les conséquences de l’obscurité ne sont plus à démontrer. Aussi, l’inexistence d’abris bus, ainsi que les plaques de direction routière pour poids lourds et devant les arrêts de bus. Notre interlocuteur nous a fait savoir également, que les locataires de la cité AADL sont confrontés depuis la réception des logements en 2016 à l’absence d’animation commerciale dans la mesure où les rideaux des locaux sont toujours baissés.  

H. Bouna
Dimanche 31 Mai 2020 - 17:41
Lu 430 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma