REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : Deux filles membres d’un réseau de passeurs



Dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, les éléments de la police judiciaire relevant de la sureté de wilaya d’Ain Temouchent ont réussi à démanteler une cellule criminelle, spécialisée dans l’arnaque, l’usage de faux et l’émigration maritime clandestine. L’opération est survenue suite à une plainte déposée par la dénommée H.S. 29 ans, victime d’une arnaque par deux individus qui l’ont délestée d’une somme de 30 millions de centimes comme avance pour une tentative émigration clandestine à partir d’une plage de la wilaya d’Oran. Exploitant l’information et après enquête, les policiers ont entamé un plan sécuritaire afin de faire tomber la cellule en disant à la victime de contacter les passeurs afin de leur verser la deuxième tranche du montant convenu. Le plan a abouti à l’arrestation de trois personnes en l’occurrence deux filles B.H.33 ans, S.S. 23 ans et un  jeune A.H. 26 ans et l’identification du quatrième membre en l’occurrence N.H. 26 ans. Selon le communiqué de la sureté de wilaya, après l’entame de la procédure d’usage, les mis en cause ont été présentés par devant le procureur près le tribunal d’Ain Temouchent et placés sous contrôle judiciaire dan l’attente de leur comparution à l’audience prévue le 7 juin en cours. 

H. Bouna
Mardi 2 Juin 2020 - 17:58
Lu 731 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma