REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : Débrayage à la cimenterie de Beni-Saf



Ils étaient  217 employés de la société prénommée SMIF (société de maintenance industrielle et fours) et partenaires sous- traitants de la cimenterie de Beni-Saf ( SCIBS ) à entamer un mouvement de grève illimité depuis quatre jours . Ces protestataires réclament, une meilleure couverture sociale et l’amélioration de leurs conditions de travail. Embauchés pour le nettoyage des ateliers dans le cadre de la maintenance des équipements et ateliers, ces travailleurs estiment qu’ils sont quotidiennement exposés à  des risques pouvant nuire à leur  santé, comme l’asthme ou autres maladies pulmonaires. Les contestataires sollicitent aussi une meilleure prise en charge sociale conformément à leur relation ou contrat de travail avec leur employeur, certains ont déclaré qu’ils exercent dans cette entreprise depuis plusieurs années .Autre point soulevé : ces employés demandent leur intégration à la société mère  SCIBS, vue qu’ils ont acquis une longue expérience parfois dépassant  six années  d’activités. Pour rappel, la grande majorité d’entre eux sont des pères de famille, et touchent malheureusement un salaire de trois millions de centimes par mois.       

H. Bouna
Mardi 17 Décembre 2019 - 14:48
Lu 400 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma