REFLEXION

AIN TEMOUCHENT : 12 ans de prison pour un Marocain accusé d’espionnage



Le tribunal d’Ain Témouchent vient de condamner un ressortissant marocain à 12 ans de prison ferme pour espionnage au profit d’un pays étranger en l’occurrence le Maroc. Son complice de nationalité algérienne qui l’hébergeait a également été condamné à la même peine. La genèse de l’affaire remonte au mois d’avril dernier où à l’issue d’un match de football  ayant opposé le chabab de Témouchent à son homologue de Tiaret  où des incidents de violence sont survenus. Les policiers ont arrêté le Marocain en situation régulière en Algérie  en train de prendre des photos. Le répertoire du cellulaire de l’individu arrêté contenait  de nombreux numéros de téléphones de hauts responsables marocains dont celui du premier ministre et certains cadres du parti el Adallah oua Tanmia marocain, ainsi qu’une carte de presse d’un journal électronique marocain, en plus de psychotropes. Dans sa plaidoirie,  l’accusé a fait savoir qu’il exerçait el rokia et qu’il était illettré mais son téléphone a prouvé le contraire. Le tribunal a relaxé une femme suspecte qui était en relation avec le suspect. En fin de séance, le tribunal a condamné  l’accusé et son complice à 12 ans de prison ferme chacun.                                                   

H. BOUNA
Mardi 6 Novembre 2018 - 17:05
Lu 560 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma