REFLEXION

AIN SIDI CHERIF : Une décharge sauvage de volailles aux abords de la route



Le manque de civisme, de morale et de respect de l’environnement se sont manifestés tout récemment dans une zone rurale, jusque là tranquille, située à quelques encablures du chef lieu de Daïra de Hassi-Mamèche et de  wilaya de Mostaganem. Des quantités de restes d’abattage de volailles ont été éparpillées volontairement, près du Douar Bourahla, aux abords  du chemin communal de Aïn-Sidi Cherif. Un état de fait intolérable qui interpelle, dans un moment où le risque d’une épidémie est omniprésent. Suite à une alerte anonyme, une intervention rapide des agents  techniques, spécialistes de la protection de la santé, de l’entreprise publique de la santé de proximité de Mostaganem, se sont déplacés immédiatement sur les lieux signalés, a-t-on su récemment. Le constat fait est déconcertant car il s’agit bien d’une opération de décharges sauvages des restes de volailles et des œufs avariés, à proximité du Douar Bourahla, aux abords du chemin communal de Aïn Sidi Cherif, relevant de la Daïra de Hassi Mamèche. Inutile de dire que le spectacle qui s’offre à la vue est horrible à voir et que les odeurs putrides se font sentir de loin. Tout porte à croire qu’il s’agit  de l’œuvre d’un quelconque abattage clandestin qui a été fait en dehors d’une structure agréée qui serait probablement, implantée dans les environs du Douar Laâribia (Hassi Mamèche), information qui reste à vérifier, toutefois. Suite aux instructions du wali en date du samedi 25 janvier 2020, l’EPIC « Mosta-propre », en coordination avec l’APC de Hassi Mamèche et la direction des travaux publics (DTP), ces derniers ont effectué une opération de nettoyage de la route  à l’effet de la débarrasser des déchets de volailles qui ont pollué la zone, a-t-on appris. Selon les responsables de cette opération de nettoyage, encore en cours  afin de restaurer la propreté des lieux. Les riverains attendent avec empressement  de voir les autorités compétentes mener les recherches et les investigations nécessaires  pour mettre  les auteurs de ce crime d’atteinte à la santé publique et à l’environnement, face à leurs responsabilités, sans préjudice des poursuites qui seraient envisagées à leur encontre.

Y. Zahachi
Lundi 27 Janvier 2020 - 15:32
Lu 313 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 27-02-2020.pdf
4.92 Mo - 26/02/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+