REFLEXION

AIN SIDI CHERIF –MOSTAGANEM : L’ancien et l’actuel maire et 3 fonctionnaires sous enquête

Dans le cadre de l’opération de la lutte contre le ‘’Fassad’ déclenchée par le pouvoir actuel depuis la chute de l’ancien Rais, pour en finir avec cette corruption et passe-droit qui ont gangréné les administrations et plus particulièrement les communes, une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Mostaganem sur la gestion scandaleuse de la commune d’Ain Sidi Cherif , où les deux maires( l’actuel et l’ancien ), ainsi que le secrétaire général et deux fonctionnaires seraient impliqués dans les scandales d’attributions douteuses des marchés publics et opérations d’aides financières pour les démunis durant le mois de ramadhan.



Selon des sources dignes de foi, l’actuel maire de la commune d’Ain Sidi Cherif, M. Bahar Touati, et l’ancien maire, M. Benchani Charef, ainsi que le SG de la commune , le juriste, et la responsable du bureau des marchés ont été convoqués par le procureur de la République , dans le cadre de l’ouverture d’une enquête judiciaire sur les passations douteuses  des projets et marchés publics , ainsi que la distribution des aides financières pour les démunis et le couffin de ramadhan. Notons, que la commune d’Aïn Sidi Chérif avait bénéficié en 2018 d’une enveloppe financière de 69 millions de DA, soit 6,7 milliards de cts pour les besoins de ses projets de développement, financés au titre du Fonds  de garantie et de solidarité des collectivités locales, pour la réhabilitation des établissements scolaires, l’éclairage public, le raccordement au réseau du gaz naturel, la modernisation des structures administratives et sanitaires, la réalisation des stades de proximité. Plusieurs  projets ont été lancés en 2017 concernant la réfection de l’école primaire du douar Cheraïfia pour un montant de 500 millions de cts et le projet de la réalisation d’une cantine pour le montant de plus d’un milliard de cts et le projet d’extension d’une autre école primaire d’Aïn Sidi Chérif pour un montant de plus de 600 millions de cts , ainsi que le projet de réhabilitation de la salle de soins du chef-lieu de la commune pour un montant de plus de 400 millions de cts et les transactions d’achat d’équipements  et matériels  pour le montant  de 350 millions de cts et les projets d’aménagement des stades de proximité et d’aires de jeux pour le montant de 2 milliards de cts . Ainsi, les enquêtes de la justice devront passer au peigne fin tous ces projets à cout de milliards, mettre sous les feux des projecteurs de la justice certains élus de cette commune qui se sont enrichis en laps de temps.

Riad
Mardi 10 Septembre 2019 - 18:33
Lu 1210 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-09-2019.pdf
3.6 Mo - 18/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+