REFLEXION

AIN EL BIA (ORAN) : La fameuse salle de sport à l’abandon

Depuis plus de 06 années la fameuse salle de sport est à l’abandon, cette infrastructure de base, réalisée à coup de milliards par la direction régionale des affaires sociales de l’entreprise Sonatrach au niveau du village 01, relevant de la commune d’Ain El Bia, à une quarantaine de kilomètres à l’Est du chef-lieu de la wilaya d’Oran est toujours à l’arrêt et à l’abandon en nette dégradation.



Cette infrastructure tant attendue par les citoyens de cette municipalité, particulièrement la frange juvénile et les adeptes du sport, est laissée à l’abandon depuis quatre longues années. Actuellement, elle est envahie par toutes sortes d’herbes sauvages et de ronces, au grand désarroi des jeunes et des sportifs de la région, qui ne disposent, faut-il le signaler, d’aucun autre lieu de détente ou de sport : «Les travaux ont été achevés en  2012 et cette salle de sport devrait être mise en service durant cette même année. Malheureusement et six ans après sa réalisation, les jeunes de la région ne bénéficient toujours pas des avantages qu’elle était censée apporter», se désole Hichem, un jeune de ce  village  01 Sonatrach. Ce dernier craint la dégradation de cette structure surtout si elle reste inexploitée : «L'édifice est livré aux caprices de la nature. Il est à l'abandon et se dégrade rapidement. Il est totalement entouré d'herbes sauvages et transformé en décharge avec, tout autour, de pierres, de sacs d'ordures, de blocs de béton, de tessons de bouteilles… Toute la jeunesse de cette importante municipalité  en mal de loisirs, ne peut pas s'adonner à tous les sports favoris. Aucun terrain n'est réalisé au niveau de notre commune, ni un terrain de foot ni encore moins de basket et de hand». A la direction, ils font la sourde oreille et ne veulent pas nous informer du motif de l’arrêt du projet  mais on nous apprend  que  la gestion de cette salle de sport est du ressort de la direction de la jeunesse et des sports (DJS), qui devra  intervenir   pour relancer le projet qui est à l’abandon en nette dégradation très avancée.

Medjadji. H
Samedi 10 Mars 2018 - 20:14
Lu 367 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 28-09-2020.pdf
3.34 Mo - 27/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+