REFLEXION

AIN BOUDINAR (MOSTAGANEM) : Les habitants de Ouled Kaddour se sentent marginalisés

Les habitants de douar « Ouled Kaddour », relevant de la commune d’Ain Boudinar dans la daïra de Kheir Eddine, ont soulevé récemment un certain nombre de préoccupations qui se rapportent à leur conditions quotidiennes difficiles.



En effet, cette saison automnale attise leurs inquiétudes pour l’hiver prochain dont ils connaissent  déjà le gout des difficultés qui les attendent notamment avec le froid et la pluie. Dans ce contexte et à la faveur de la décision de l’Etat de régler les problèmes des zones d’ombre, les habitants de ce douar en question disent « suivre les faits et gestes du nouveau wali, M. Aïssa Boulahya et l’interpellent à venir leur rendre visite pour s’enquérir de leur état qui manque presque de tout ».Comme pratiquement de nombreux douars, ils demandent leur connexion au réseau de gaz domestique qui est tout près, en premier lieu pour ne plus dépenser environ 1000,00 Da pour une bouteille de gaz butane.  Ils veulent aussi avoir un réseau d’assainissement des eaux usées, un meilleur approvisionnement en eau potable, du transport pour leurs enfants qui doivent se déplacer à quelque 3 kilomètres pour se rendre à l’école ‘’Chahid’’ Abdallah Benamar, un petit centre de santé pour ne pas se déplacer jusqu’au douar ‘’Ouled Ali’’. Plus loin, en cas de nécessité ; un stade de proximité avec une aire de jeux pour les enfants. Les habitants du douar ‘’Ouled Kaddour’’ ont signalé par ailleurs qu’il y a des terres agricoles, libres qui ne sont pas exploitées depuis 27 années et demandent  que  quelques mètres carrés de la surface soient utilisés comme assiette d’implantation de petits projets d’utilité pour leur douar. Lesdits habitants ont indiqué ne pas comprendre cette disparité entre les douars de cette commune de Aïn Boudinar, distante que de 7 kilomètres et où leur douar n’a pratiquement rien alors que d’autres, ont pratiquement tout. Les habitants du douar ‘’Ouled Kaddour’’, disent qu’ils « restent attentifs à une intervention urgente de M. le wali, Aïssa Boulahya, pour lever les contraintes qui grèvent leur quotidien et espèrent vivement, qu’il fasse une visite d’inspection, chez eux et voir la situation de ses propres yeux, le plus tôt possible.

Younes Zahachi
Mardi 27 Octobre 2020 - 15:02
Lu 282 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma