REFLEXION

AÏD EL-FITR : La Commission ministérielle de la fatwa s’exprime



La Commission ministérielle de la fatwa a appelé  à respecter les gestes barrières et le confinement durant l’Aïd El-Fitr et ce  en évitant les visites familiales tout en privilégiant les moyens de communication modernes pour maintenir les liens de sang. Dans un communiqué rendu public, ce samedi 16 mai, la Commission souligne , en effet, qu’ «Il n'est pas permis de faire des visites familiales et du maintien des liens de sang un vecteur de propagation de l’épidémie de Covid-19», invitant  le citoyen  à privilégier les moyens de communication modernes pour échanger les vœux et maintenir les liens de sang, «alliant ainsi la perpétuation des valeurs religieuses, morales et sociales et l’impérative distanciation sociale» fait-elle observer. Et de conclure, permissive que «si des visites devaient avoir lieu pour des raisons impérieuses, les poignées de main et les embrassades sont à proscrire car susceptibles de porter préjudice aux proches, notamment les personnes âgées et les malades et Il faut s’abstenir de porter un tel préjudice en optant pour les salutations à distance», a soutenu le Comité de  Fatwa.

Ismain
Dimanche 17 Mai 2020 - 19:48
Lu 619 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-10-2020.pdf
3.16 Mo - 21/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+