REFLEXION

AÏD-EL-ADHA : Des Professeurs en médecine émettent un avis défavorable



Un collectif des professeurs en sciences médicales appelle les autorités à décréter « l’abstention pour tous » du sacrifice du mouton de l’Aïd-el-Adha, en raison de la pandémie de coronavirus, a rapporté une source médiatique. En effet, selon la même source, ce collectif demande aux « plus hautes autorités du pays pour prendre toutes les mesures qu’impose la situation de crise sanitaire actuelle, en décrétant l’abstention, pour tous, de procéder au sacrifice du mouton » et « de faire de ces deux jours de l’Aïd El Adha, un grand moment de recueillement et de solidarité nationale ». « En tant que membres du collectif, nous pensons qu’il faut impérativement suspendre l’Aïd el Adha pour cette année, du fait qu’elle favorise la dissémination du Covid », affirme le Pr Kamel Bouzid chef du service d’oncologie au CMPC et membre du collectif, dans une déclaration à TSA, ce samedi. « Le Covid est particulièrement agressif et dangereux et on commence réellement à avoir peur avec les nouveaux bilans des contaminations. Il faut donc tirer la sonnette d’alarme », soutient-il. « Nous appelons à décréter l’abstention de procéder au sacrifice comme en 1966 lorsque le président Boumediene avait pris une décision similaire afin de préserver le cheptel. Aujourd’hui, nous sommes dans une situation où on ne peut pas se permettre de fêter l’Aïd el Adha dans ces conditions, considère le président de la Société d’oncologie médicale.                                             

Ismain
Dimanche 19 Juillet 2020 - 16:45
Lu 475 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-10-2020.pdf
3.16 Mo - 21/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+