REFLEXION

AÏD EL ADHA 2020 : Le président de la commission de la fetwa s’exprime



La recrudescence des cas de coronavirus en Algérie ces derniers jours, et la fermeture de plusieurs marchés aux bestiaux, comme mesure préventive contre la propagation de l’épidémie, suscitent les interrogations des Algériens quant à la célébration du rituel du sacrifice de l’Aïd El Adha, prévu pour la fin juillet. La commission ministérielle de la fetwa trouve que c’est encore trop tôt pour mettre le dossier sur la table. En effet, le président de la Commission Mohand Idir Mechnane, rapporté ce dimanche par le journal Le Quotidien d’Oran estime que, « c’est encore trop tôt pour mettre ce dossier sur la table des discussions ». Concernant l’éventualité de l’annulation du rituel de sacrifice, tel préconisé par le sénateur du FLN Abdelouaheb Benzaim, le président de la commission estime « qu’il est encore prématuré de parler de cette option ». « Nous suivons de près la situation sanitaire, dans notre pays, toutes les fetwas émises par la Commission se basent et obéissent aux recommandations du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie, et ce pratiquement sur le sort de toute circonstance religieuse ou pratique religieuse », a-t-il ajouté. A noter que le sénateur Abdelouaheb Benzaim avait demandé, dans un poste publié sur sa page Facebook, l’annulation du rituel du sacrifice de la fête de l’Aïd El Adha, invitant la Commission de la fetwa, d’envisager la possibilité d’abandonner la célébration de ce rite religieux, le jour de l’Aïd.

Nadine
Lundi 6 Juillet 2020 - 17:02
Lu 1141 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 13-08-2020.pdf
2.65 Mo - 12/08/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+