REFLEXION

AHMED BENBITOUR : ‘’L’idée de la démission du Président est dépassée’’



Le chef d’état-major de l’ANP, le général Gaïd Salah a déclaré, samedi, que la crise politique dans laquelle se trouve plongée, depuis plusieurs semaines,  l’Algérie, ne pourrait trouver un début de solution qu’avec l’application des articles 7, 8 et 102 de la constitution. Commentant, dimanche, à l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, cette proposition du chef des armées, l’ancien chef du gouvernement, Ahmed Benbitour, rappelle que c'est parce que Gaïd Salah a finalement compris que la rue était contre cette idée et que le Conseil constitutionnel n’a pas répondu « assez rapidement », qu'il a décidé de se référer aux articles 7 et 8 édictant que la souveraineté revient au peuple et que celui-ci possède les capacités constitutionnelles pour gérer ses institutions. Commentant, par ailleurs, les appels répétés des manifestants à la démission du président Bouteflika, l’ancien chef du gouvernement considère cette idée dépassée, parce que, souligne-t-il, « il n’est plus président de la république  compte tenu de son état de santé ».       

Ismain
Dimanche 31 Mars 2019 - 18:39
Lu 511 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 28-10-2020.pdf
3.45 Mo - 27/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+