REFLEXION

AGENCE FONCIERE DE TIARET : Ouverture d’une enquête sur la distribution de lots de terrain



Selon une source proche du dossier, plusieurs chefs de service ainsi que des cadres de l’agence foncière de la wilaya de Tiaret ont été auditionnés par les services de la brigade économique et financière relevant de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Tiaret, au sujet de la gestion concernant la distribution des lots de terrain tout à signaler que cette agence  auparavant a été secouée par des scandales ayant abouti à l’emprisonnement d’ex-cadres comme il est utile de noter que même d’anciens responsables et un ancien maire viennent d’être entendus par les services de police judiciaire et selon une autre source responsable, l’enquête a été déclenchée suite à un grand rapport, lequel a abouti aux services du ministère de la justice qui a ordonne de suite l’ouverture d’une enquête. Cette affaire réduit en elle-même la gestion du foncier à Tiaret durant les 10 années passées et avant que l’actuel wali ait en main la présidence du conseil d’administration de l’agence foncière de la wilaya de Tiaret et que depuis son installation, il n’a cessé d’assainir un climat ayant atteint un pourrissement sans rival et à ce titre, l’on apprend que les anciens scandales viennent de refaire surface avec les dossiers du faux et usage de faux qui ont servi au détournement du foncier à Tiaret et dans ce sens, il est fait état d acquisitions de lots de terrain avec des procédures douteuses à l’exemple de certains lots de valeur répartis entre la cité "Volani" ainsi que d’autres mitoyens de la route menant vers Frenda et certains lots au niveau de la cité "Terrain Boumediene" et à cela s ajoutent d’autres dysfonctionnements liés aux extensions et le détournement de foncier par des personnes ayant pignon sur rue et la grande bavure a été reflétée par l’octroi de livrets fonciers définissant l’agence foncière comme propriétaire de terrain et en vérité, les terrains appartiennent aux domaines, seule institution souveraine et habilitée à gérer ce genre de foncier. De véritables dysfonctionnements et des avatars ont toujours été les qualifiants de la gestion qui a sévi durant des années dans cette agence qui vient d être dans le viseur du ministre de la justice et selon une source sécuritaire, le dossier vient d’être clos.            

Abdelkader Benrebiha
Samedi 14 Avril 2018 - 17:39
Lu 467 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma