REFLEXION

AFFAIRES DE CORRUPTION : La Justice va accélérer la cadence des enquêtes

La mise en détention préventive de hauts responsables de l’État, dont des Premiers ministres et des ministres, mais aussi des opérateurs économiques, avec leurs enfants et leurs épouses, est une première dans les annales de l’histoire de la justice algérienne. Cette dernière est très motivée à faire accélérer la cadence des grandes enquêtes judiciaires concernant les affaires de corruption ouvertes, a annoncé ce vendredi la Télévision Publique citant des sources informées.



En effet, une annonce qui intervient au lendemain de l’investiture du président de la République Abdelmadjid Tebboune, qui a affirmé, dans un discours prononcé à l’issue de la cérémonie de prestation de serment au palais des nations à Alger, que parmi les points figurants dans sa feuille de route se trouvait la lutte contre la corruption. Parmi ces affaires de corruption qui devraient être jugées prochainement, on citera l’affaire de l’autoroute Est-Ouest. Ces affaires impliquent plusieurs anciens hauts responsables de l’État et des hommes d’affaires. Il convient de rappeler que la Justice a rendu il y a quelques jours son verdict dans les affaires des usines de montage de véhicules et du financement occulte de la campagne électorale du 5e mandat de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika. La Justice a prononcé des peines allant de 3 à 20 de prison ferme à l’encontre de plusieurs anciens hauts responsables et des hommes d’affaires. Les deux ex-premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal ont été condamnés respectivement à 15 et 12 ans de prison ferme. Les ex-ministres de l’industrie Abdeslam Bouchouareb, Youcef Yousfi et Mehdjoub Bedda ont été condamnés respectivement à 20 ans de prison ferme par contumace pour le premier et 10 ans de prison ferme pour les deux autres. Les hommes d’affaires Ali Haddad, Ahmed Mazouz, Hassane Larbaoui et Mohamed Bairi ont été condamnés respectivement à 7 ans de prison ferme pour les deux premiers et à 6 et 3 ans de prison ferme pour les deux autres.

Ismain
Vendredi 20 Décembre 2019 - 15:49
Lu 296 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 09-08-2020.pdf
3.68 Mo - 08/08/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+