REFLEXION

AFFAIRE ‘’KAMEL EL BOUCHI’’ : Le procès en appel, reporté au 22 Septembre

Comparaissant, dimanche 08 Septembre au tribunal de Sidi M’hamed pour son procès en appel lié à l’affaire du trafic dans le foncier immobilier et pour lequel il a été condamné, en première instance, à 10 ans de prison ferme, Kamel Chikhi, dit le ‘’Boucher’’, en a vu la séance reportée au 22 septembre, en raison de l’absence de l’avocat de l’un des accusés.



Le 10  juillet 2019, Kamel Chikhi a été condamné à dix ans de prison ferme assortis d’un million de dinars d’amende dans l’affaire des conservateurs fonciers comme l’avait requis le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed. A  ce sujet, l’APS avait rapporté ‘’Le prévenu Kamel Chikhi est poursuivi aussi dans 4 affaires, dont celle de la saisie de cocaïne au port d’Oran en mai 2018. Les enquêtes préliminaires instruites dans l’affaire de saisie de cocaïne avaient révélé l’implication, aux côtés de Kamel Chikhi, de plusieurs personnes dans des faits liés à la corruption et à la perception d’avantages en contrepartie de facilitations dans le cadre d’une autre activité telle que la promotion immobilière ‘’ . Depuis, et sur son appel, le procès a été reporté au 07 Septembre pour être encore reporté au 22 du mois en cours  suite à l’absence de  l’un de ses avocats. A rappeler que douze personnes sont impliquées dans ce pendant de l’affaire Chikhi, à côté de l’affaire des 701 kg de cocaïne dans laquelle il est également accusé.et que l’année 2018 a été marquée par cette  affaire si spectaculaires liée à la saisie de 701 kg de cocaïne au port d’Oran, dissimulés dans une cargaison de viande importée du Brésil. Au centre de cette dernière, Kamel Chikhi, un gros importateur de viande, devenu en quelques années un puissant magnat de l’immobilier. Le 26 mai 2018,  un navire Le ‘’mercury vega’’, en rade au port d’Oran,  attendait  une place à quai  pour décharger sa cargaison de viande,  qui était bourrée de cocaïne. Informées, les unités de la marine, des garde-côtes, de la gendarmerie nationale et des douanes font leur irruption à bord et obligent le commandant à accoster. L’information de la découverte de la drogue fait le tour du monde. Jamais une telle quantité de cocaïne pure n’a été saisie en Algérie. Les premiers éléments de l’enquête aboutissent à l’arrestation de Kamel Chikhi, son agent consignation, ses deux frères et son directeur commercial, mais le plus drôle,  à l’arrestation du chauffeur personnel d’Abdelghani Hamel, ex-patron de la police !

L.Ammar
Dimanche 8 Septembre 2019 - 18:44
Lu 664 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 28-10-2020.pdf
3.45 Mo - 27/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+