REFLEXION

AFFAIRE DU DETOURNEMENT DES 29 MILLIONS DE DOLLARS DU PORT D'ORAN : 5 ans de prison pour le directeur de l'OAIC



Six autres hauts responsables et des  syndicalistes de l'entreprise portuaire d’Oran sont impliqués dans l'affaire .L'affaire du détournement des deniers publics du 29 millions de dollars, vient d'être statuer par le pôle judiciaire de la wilaya d'Oran. Un grand scandale de corruption qui a fait un boom  au niveau du Port d’Oran, notamment avec la complicité du  directeur de l’office interprofessionnel des céréales (OAIC) qui a été auditionné par les services de sécurité qui ont mené l’enquête depuis plusieurs mois. Devant le juge près la cour d’Oran l’affaire  de détournement de deniers publics à été présentée devant le juge pour les chefs d'inculpation de négligence, et abus de fonction ayant mis en cause 6 personnes dont des hauts employés et des syndicalistes à l’entreprise portuaire en plus du directeur de l’OAIC. Ce dernier est  accusé d'avoir favorisé l’accostage de bateaux battant pavillon étranger, au détriment de ceux des entreprises étatiques. Ce genre de «bâtons dans les roues» se répercute lourdement financièrement parlant sur les chiffres d’affaires de l’Etat, puisque la taxe augmente chaque jour pour le bateau qui n’accoste pas dès son arrivée. Le directeur mis en cause, voulait justement éviter aux bateaux étrangers de payer cette taxe. Un agissement qui aurait coûté au trésor public  la somme de 29 millions de dollars de 2013  jusqu’à 2017. Durant le procès, le juge a prononcé 5 ans de prison ferme à l'encontre du  directeur de l’OAIC et 3 ans ferme pour les six  autres cadres impliqués dans cette affaire.                        

H.Medjadji
Mardi 9 Juillet 2019 - 19:18
Lu 620 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 18-07-2019.pdf
3.79 Mo - 17/07/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+