REFLEXION

AFFAIRE DU COUFFIN DE RAMADHAN : La gendarmerie enquête à l'APC de Ben-Ammar à Tiaret



On vient d’apprendre auprès d’une source sécuritaire que le procureur de la République près le tribunal de Tiaret et après avoir été saisi par des citoyens, a instruit les services de gendarmerie nationale de la brigade de la commune de Djillali-Ben-Ammar, située à quelque 85 km du chef-lieu de wilaya de Tiaret, à l’ouverture d’une enquête relative aux conditions qui ont suivi la distribution du couffin de Ramadhan. En effet et selon le maire de la commune, ses services ont dressé une liste des vrais nécessiteux puisque cette commune recense quelques 8000 habitants et tout le monde se connait et à cela, cette liste a été faite en présence de 19 membres issus de différents organismes et secteurs. Dans ce sens,  610 couffins ont été livrés à des familles nécessiteuses et dans le vif besoin et pour certains, nous indique la même source. Cette procédure n’aurait pas été du gout de certains visant la déstabilisation de l’APC et saisissant la colère de ceux qui ont été écartés de la liste. Il est utile de rappeler que l’opération n’a pas encore pris fin et que 150 autres couffins sont attendus et sont reflétés par une collaboration de la direction de Sonelgaz, la Direction de l’action sociale et l’association "Sanabil-el-kheir et dans tout cela,  l’on retrouve un  peu plus de 47 couffins par rapport aux demandes. Selon la source, toutes les familles inscrites ont été bénéficiaires et parmi eux ceux qui se sont plaints.                   

Abdelkader Benrebiha
Mercredi 9 Mai 2018 - 18:35
Lu 571 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma