REFLEXION

AFFAIRE DES DETOURNEMENTS DE PLUS DE 100 MILLIARDS DE CTS : Plus de 100 victimes indemnisées à Tiaret

En exclusivité, l’on apprend auprès du directeur de l'agence de la banque algérienne de développement rural, Mr Cherrak Abdelhadi, que les opérations d'indemnisation sont toujours en cours et que plus de 100 clients ont été indemnisés. En parallèle, la commission d’enquête, composée d'inspecteurs relevant de la direction générale, est toujours à pied d'œuvre pour débusquer le montant réel détourné.



Il a été signalé  que le chiffre rendu public, il y a 3 mois, serait estimé à plus de 100 milliards. A ce titre, notre interlocuteur précise que le montant détourné se divise en deux: celui relatif à la caisse et qui serait de l'ordre de 40 milliards de centimes et celui appartenant aux clients, lequel est estime à 70 milliards et qui reste toujours ouvert à une hausse, eu égard à l'intensité des investigations, d’une part et d'autre part, certains clients résidents à l’étranger n’ont pas été informés. Dans le même contexte, une source responsable au niveau de cette banque, nous a informé que le nombre de victimes de ces détournements serait de l'ordre de 162 et que plus de 168 millions de dinars leur ont été versés. Faudrait-il rappeler, par ailleurs que la direction générale de la Badr Bank a honoré ses engagements, suite à la correspondance du wali, la sollicitant à une réelle prise en charge et ce pour redorer le blason de cette banque qui a été secouée par ces détournements qui se sont étalés sur plusieurs mois. Il n’Il n'a fallu qu'une plainte d'un client surpris de voir son compte vide, pour débusquer un dossier explosif qui a valu l'emprisonnement de plusieurs responsables au niveau de cette agence et voire, que d'autres seraient toujours en fuite, comme nous l'avons rapporté dans nos éditions antérieures. Pour rappel, les enquêtes judiciaires sont toujours en cours et sont menées par les éléments de la brigade financière et économique relevant du service de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Tiaret. Il est utile de souligner que la direction générale de la Badr Bank, a pris de nouvelles mesures pour épargner à cette grande banque toutes tentatives de détournements, à l'exemple de la séparation des tâches et des pouvoirs au sein du staff administratif et ce pour mieux délimiter les responsabilités, ainsi que le respect catégorique des délais de traitement des dossiers. Cette grande volonté d'indemnisation des victimes a valu un grand engouement aux clients dont le nombre a été revu à la hausse et ceux qui ont sali la réputation de cette banque croupissent en prison, tandis que d'autres sont en fuite . Il est temps, nous diront plusieurs observateurs d'aller vers une restructuration des modèles de comptabilité et d'autres formes de renouveau du système bancaire pour minimiser les fuites et dans ce cadre, les nouvelles orientations du président directeur général, se sont avérées d'un impact salutaire.

Abdelkader Benrebiha
Vendredi 27 Décembre 2019 - 15:21
Lu 487 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma