REFLEXION

AFFAIRE DES CONSERVATEURS FONCIERS : Le tribunal de Sidi M’hamed fait appel devant la Cour suprême



Visiblement, l’affaire « El Bouchi » n’en finira pas de faire parler d’elle! Le volet « corruption des conservateurs fonciers » qui, a été reporté trois fois, connaît un nouveau rebondissement. Le tribunal de Sidi M’hamed a fait appel devant la Cour suprême. Cet appel intervient après que le juge d’instruction prés la cour d’Alger eut décidé de requalifier cette affaire de délit alors qu’elle était enrôlée comme crime ! Dans cette affaire, «El Bouchi» est condamné pour corruption en vue de l’obtention de livrets fonciers et d’actes de propriété pour ses promotions immobilières. Des peines allant de quatre à 10 ans de prisons assorties d’amendes ont en effet été prononcées, en juillet dernier, par le tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, à l’encontre d’«El Bouchi» et les 12 prévenus parmi lesquels figure une femme. Le parquet et la défense se sont alors pourvus en cassation. Cette dernière espère une réduction de peine pour le principal accusé de l’affaire des 701 kilogrammes de cocaïne.      

Ismain
Mercredi 16 Octobre 2019 - 17:22
Lu 408 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 13-11-2019.pdf
3.8 Mo - 12/11/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+