REFLEXION

AFFAIRE CCLS FRENDA : L'ex-directeur et 4 chefs de service écroués



Aux environs de 2h du matin de ce lundi 30 septembre 2019,le magistrat-instructeur, près le tribunal de Frenda, à quelque 50 km du chef-lieu de wilaya de Tiaret, a ordonné la mise sous mandat de dépôt de 11 personnes, dans une affaire de détournement de 75.000 quintaux de blé dur,  estimé à un montant de 32 milliards de centimes, apprend-on auprès d'une source proche du parquet qui ajoute que cette affaire a été déclenchée suite à la plainte de l'actuel directeur qui lors des passations de consignes aurait découvert des dysfonctionnements et voire même un manque flagrant de céréales où les chiffres figurants sur les registres n’étaient pas conformes aux quantités existantes dans les magasins, tout à noter que la coopérative de céréales et de légumes secs de Frenda, chapeaute des O.A.I.C au niveau des communes suivantes: Takhemaret, Frenda, Ain-Hadid, Medroussa, Ain-Kermes.A cet effet, une plainte a été déposée et une enquête a été ouverte par les services de Gendarmerie Nationale de la brigade de Frenda et selon les premiers éléments de l’enquête ,l'inventaire des stocks de blé dur ne répondait aucunement aux chiffres préconisés et il y 'a lieu de signaler que les enquêteurs ont débusqué de fausses factures et d'autres irrégularités, en notant que les griefs retenus contre ces mis en cause dont l'ex-directeur,4 chefs de service,3 magasiniers,1 fournisseur et 2 courtiers, en sont: Organisation de malfaiteurs, détournement de deniers publics, falsification de factures, faux et usage de faux relatifs à des documents officiels. Dans le même cadre, une employée de la banque algérienne de développement rural(BADR), a été mise sous contrôle judiciaire et que 2 autres employés sont actuellement en fuite. Par ailleurs, les Gendarmes enquêtent toujours sur 2 autres inventaires relatifs au blé tendre et à l'orge, un autre dossier qui certainement fera tomber d'autres têtes, plus particulièrement relevant de la mafia du "jumbo", une appellation du blé importé. Cette mafia, faudrait-il le rappeler a fait main basse dans la région de Tiaret, réputée être à vocation agro-pastorale.          

Abdelkader Benrebiha
Mardi 1 Octobre 2019 - 18:23
Lu 640 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma