REFLEXION

AFFAIRE CCLS ET BADR BANK DE TIARET : 300 éleveurs et 16 responsables devant la justice



En exclusivité, l'on vient d'apprendre auprès de sources sécuritaires que près de 330 personnes comparaîtront cette semaine devant le magistrat-instructeur, près le tribunal de Tiaret  pour répondre à de graves accusations retenues contre elles, en rappelant que les services de la brigade économique et financière relevant de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Tiaret, ont déposé le dossier très explosif sur la table du procureur de la République, près le tribunal de Tiaret. Nos sources ajoutent que ces 330 personnes ont été auditionnées par les services de la B.E.F, au sujet du détournement de plus de 60.000 quintaux de céréales toutes catégories confondues et plus particulièrement ,l'affaire de l'orge de consommation et celui réservé aux cheptels ovin, bovin, caprin et dans ce cadre quelques 300 éleveurs,12 courtiers, ainsi que des responsables de la C.C.L.S et de la banque algérienne  de développement rural et lesquels sont au nombre de 16 dont des directeurs et des chefs de service, précisent nos sources. Cette affaire a été déclenchée suite à des correspondances qui ont été adressées aux instances concernées dont le procureur général, près la cour de Tiaret et il s'agit de plus de 3.000 factures entachées d’irrégularités, en signalant que des livraisons fictives ont été opérées aux noms de fellahs et d’éleveurs et que ces derniers ignoraient totalement ces opérations de livraison. Nos sources précisent que les soupçons de corruption sont remarquables et des opérations ont permis à la mafia du "jumbo" de mettre main basse sur la production de céréales, un mobile qui a encouragé les courtiers à des infiltrations au sein de la C.C.L.S de Tiaret. Pour rappel,11 employés dont des ex-directeurs  de la C.C.L.S de Mahdia ainsi que des responsables de la BADR BANK ont été mis sous mandat de dépôt pour une affaire de détournement de plus de 2.000 quintaux de semences comme nous l'avons rapporté dans nos éditions antérieures .Nous y reviendrons et il est utile de signaler que ces personnes ont été destinataires de convocations émanant du parquet de Tiaret, concluent nos sources.

Abdelkader Benrebiha
Mercredi 31 Juillet 2019 - 20:08
Lu 1964 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma