REFLEXION

ADRAR : Une Ghanéenne écrouée pour meurtre avec préméditation à Reggane



L’incendie qui a coûté la vie à une jeune femme à Bordj Badji Mokhtar, il y a 6 jours, s’est révélé un meurtre avec préméditation et non un accident domestique comme on avait pu le croire au moment des faits. En effet, le juge d’instruction près le tribunal de Reggane, 160 km au sud du chef-lieu de  wilaya d’Adrar vient de placer, jeudi dernier, une ressortissante ghanéenne âgée de vingt ans en détention préventive pour meurtre avec préméditation. L’enquête  ouverte le lundi 21 octobre dernier par le service de la police judiciaire de  brigade de la gendarmerie nationale  suite à l’incendie  qui s’est déclaré à l’intérieur d’un domicile sis au quartier OPGI de Bordj Badji Mokhtar et dont la propriétaire âgée de 25 ans a  succombé à ses brûlures avant son évacuation vers l’hôpital de Raggane a abouti à l’interpellation d’une ressortissante Ghanéenne qui travaillait comme domestique chez la victime et ce dans le cadre de l’enquête.  Il s’est avéré que la suspecte s’était disputée avec son employeuse au sujet d’une somme d’argent qu’elle voulait obtenir d’elle. Suite à quoi, elle aurait au cours de cette rixe mis le feu à l’intérieur du domicile en employant de l’essence avant de s’enfuir.      

Ahmed Messaoud
Samedi 26 Octobre 2019 - 16:36
Lu 667 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma