REFLEXION

ADMINISTRATION DES DOMAINES A FRENDA (TIARET) : Scandale suite à des enchères publiques

L’on apprend auprès d'une source sécuritaire que le fameux dossier relatif à la dilapidation de deniers publics, vient de refaire surface. Il s'agit de la vente aux enchères de sondeuses-foreuses, communément appelées "Degagas", utilisées dans les forages des puits, en notant bien que par arrêté du wali., l'usage des "Degagas" est interdit sur tout le territoire de la wilaya de Tiaret.



A ce titre, des saisies ont été faites par les services de gendarmerie nationale, territorialement compétents, durant les 3 dernières années (2018/2019/2020) où 9 degagas ont été saisies et mises en fourrière dans des parcs communaux en exécution à des instructions judiciaires, précise notre source, qui ajoute que durant les mois de Mars et Avril 2018,  au niveau de l'inspection des domaines de Frenda, à 50 km du chef-lieu de wilaya, a été organisée une vente aux enchères de quelques degagas, tout en rappelant que la réglementation stipule que la vente soit publique. Cependant, ce qui s'est passé au niveau de cette inspection des domaines ,est loin de répondre aux exigences de la réglementation .Notre source ,précise que le seuil du prix de vente qui a été atteint ,serait de l'ordre de 7 millions de dinars et il y 'a lieu de signaler que 2 conditions irréfutables régissent toute vente aux enchères : La vente soit publique et au plus offrant, cependant rien de cela n'a été fait et le lot des degagas a été remis à une personne ayant pignon sur rue et ce suite à une dérogation  de l'administration des domaines et le bon d’enlèvement a été notifié à 700.000 dinars, soit une différence de 683 millions de centimes. Notre source ajoute que le climat de  suspicion autour de cette affaire, particulièrement frauduleuse, serait une interrogation relative au pouvoir de signature d'une telle dérogation qui entrave toutes les procédures de vente aux enchères publiques et des affaires similaires ne manquent pas et font l’objet d’enquêtes très avancées, apprend-on toujours auprès de notre même source qui indique que les services de sécurité territorialement compétents à Frenda, ont ouvert une enquête relative à cette affaire de violation de procédures réglementant la vente aux enchères publiques qui interdisent le gré à gré.

Abdelkader Benrebiha
Samedi 22 Février 2020 - 16:08
Lu 575 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma