REFLEXION

ADE MOSTAGANEM : Encore des plaintes sur le goût et l’odeur



L'eau potable, provenant des réseaux d'alimentation en eau potable, gérés par l'Algérienne Des Eaux (A.D.E) ne semble point plaire aux citoyens, surtout de par l'odeur qu'elle dégage et le gout qu'elle présente. Certains ont fini par ne plus l'utiliser que pour les taches ménagères et ont opté pour le recours à l'achat d'eau douce. La gestion des réseaux d'alimentation en eau potable par l'Algérienne Des Eaux (A.D.E) semble être contestée de plus en plus par les citoyens qui dénoncent l'approvisionnement en une eau de plus malodorante et qui ne parait répondre à aucun critère d'une eau censée être potable. Selon les critères retenus par l'organisation mondiale de la santé, une eau potable est une eau qui se boit sans risque pour la santé, qui répond à des normes établies fixant notamment les teneurs limites à ne pas dépasser pour un certain nombre de substances nocives et susceptibles d'être présentes dans l'eau et qui doit en dernier être exempte de germes pathogènes (microbes) et d'organismes parasites. Malheureusement, l'eau fournie aux abonnés ne paraît pas être bonne à la consommation, de par l'odeur qu'elle dégage et la couleur qu'elle présente, certains citoyens déplorent la médiocrité de cette eau devenue imbuvable et presque impropre à toute consommation domestique.                 

L.Ammar
Mardi 20 Novembre 2018 - 16:01
Lu 426 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-06-2019.pdf
3.38 Mo - 19/06/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+