REFLEXION

ACCUSE POUR BLANCHIMENT D’ARGENT AU MAROC ET EN ALGERIE : Un présidentiable tunisien, sous ISTN

Le candidat à l’élection présidentielle tunisienne de novembre 2019, le patron de la chaîne de la télévision Nessma TV, Nabil Karoui, ainsi que son frère Ghazi sont frappés par des ISTN émises par la justice tunisienne. Inculpé pour blanchiment d'argent, ses biens gelés, Nabil Karoui, évoque une « analyse erronée » et dénonce une sanction politique.



L’homme d'affaires était visé par une instruction judiciaire du pôle financier depuis 2017, après que l'ONG anti-corruption I-Watch a déposé un dossier l'accusant de fraude fiscale et blanchiment d’argent en Algérie, au Maroc et au Luxembourg. Des commissions rogatoires ont été mises en place afin d'enquêter sur les activités de sa société à l'étranger et les investigations sont toujours en cours. Des investigations sur les activités de leur société à l'étranger sont toujours en cours dans le cadre de l'enquête. Donné favori par le dernier sondage du cabinet Sigma Conseil en juin, le candidat à la présidentielle tunisienne, crie au complot politique qui vise à l’écarter de la course.   Karoui, qui avait été très actif pour l'élection du président Béji Caïd Essbsi en 2014, est aujourd'hui un adversaire de taille pour le Premier ministre Youssef Chahed. Le parti de M. Karoui a accusé M. Chahed et la formation d'inspiration islamiste Ennahdha qui soutient son gouvernement, d'utiliser "de manière éhontée les institutions et moyens de l'Etat dans le but d'éliminer des adversaires politiques". Il a appelé le Premier ministre à démissionner s'il compte se présenter.

Ismain
Mardi 9 Juillet 2019 - 20:11
Lu 938 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-10-2019.pdf
3.37 Mo - 15/10/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+