REFLEXION

ACCORD UNION EUROPEENNE -MAROC: Le Polisario invité à la table des négociations

L’Union européenne a reconnu le droit au Front Polisario de participer à la renégociation de l’accord de pêche liant l’Union européenne au Maroc, rapporte la lettre d’information Africa Confidential.



Le Front Polisario a exprimé à la Commission européenne sa "profonde préoccupation" au sujet des négociations entre l'UE et le Maroc visant à inclure les produits issus du Sahara occidental occupé dans leurs accords commerciaux sans le consentement du peuple sahraoui, a affirmé vendredi le ministre sahraoui délégué pour l'Europe, Mohamed Sidati. "Au cours de la réunion, nous avons exprimé notre profonde préoccupation au sujet des négociations en cours pour inclure le Sahara occidental dans l'accord commercial UE-Maroc", a-t-il déclaré à l'APS, confirmant des informations faisant état d'une invitation adressée par l'UE au représentant légitime du peuple sahraoui, le Front Poliario, pour participer aux consultations menées par l'exécutif européen dans le cadre des négociations pour la modification de l'accord de libéralisation agricole UE-Maroc. Mohamed Sidati qui a dit avoir accueilli "favorablement" l'invitation de l'exécutif européen, a exprimé son souhait que cette invitation constitue "le premier pas d'une approche plus constructive de la part de la Commission" sur le conflit au Sahara occidental. Citant un haut responsable européen, le site britannique Africa Confidential a affirmé vendredi que l'UE a reconnu au Front Polisario le droit de participer à la renégociation de cet accord suite à l'arrêt de la Cour européenne de justice de 2016. Le 21 décembre 2016, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a rendu un jugement établissant clairement que les accords d’association et de libéralisation UE-Maroc ne s’appliquaient pas au territoire du Sahara occidental. Dans son arrêt, la CJUE soulignait que  si l’accord devait s’y appliquer, il faudrait un consentement préalable du peuple sahraoui, c’est-à-dire du Front Polisario, reconnu par l’ONU comme le représentant du peuple du Sahara occidental depuis 1979. Par ailleurs, l’Observatoire des ressources naturelles du Sahara Occidental (WSRW) a décliné une invitation de l’Union Européenne (UE) pour prendre part à une réunion de consultation relative aux négociations commerciales entre l’Union et le Maroc, en raison du "manque de clarté" sur l’objectif de la rencontre, a indiqué l’observatoire dans un communiqué.

Ismain
Samedi 10 Février 2018 - 17:17
Lu 473 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma