REFLEXION

ABDELWAHID TEMMAR : Les travaux de 320.000 logts lancés avant la fin de l'année

Le logement reste la priorité de l’état et « 2018 sera une année riche en programmes », a déclaré le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la ville, Abdelwahid Temmar, qui était dimanche matin l’Invité de la rédaction de la Chaine 3 de la Radio Algérienne.



Le ministre a ajouté que la priorité de son département «est de lancer tous les programmes qui n’ont pas connu un début des travaux », dont il estime le nombre à quelque 320.000 logements répartis comme suit: 20.000 LPL, 28.000 LPA, 138.000 location-vente, 16.000 LPP et prés 100.000 habitat rural. M. Temmar a assuré que l’état respectera ses engagements et les personnes qui ont payé et qui ont reçu l’ordre de versement auront leur appartements. L’invité de la Chaine 3 affirme que son département a déjà entamé des démarches, depuis un mois, qui ont permis de débloquer une tranche de « 80.000 logements des 320.000 en souffrance ». Le ministre a promit qu'il essayera de lancer, avant la fin de l'année en cours, la mise en chantier du reste du programme en souffrance « On va essayer de régler  tous ces problèmes d’ici la fin de l’année pour nous consacrer ensuite au programme de 2018, qui est quand même assez lourd»  a-t-il déclaré. Par ailleurs, l’invité de la rédaction de la radio Chaine 3 a affirmé que pour 2018, le programme de construction du ministère prévoit, également, « le lancement de 120.000 logements location-vente, la distribution de 80.000 aides au logement de type formule rurale, ainsi que la construction de 70.000 logements de type LPA ». Le ministre affirmera, aussi, sa détermination à travailler pour diversifier le marché locatif, en mettant sur la table des formules différentes, qui permettront au citoyen de choisir celle qui l’arrange le plus, en fonction de son revenu. Concernant les prix qui ont été revus à la hausse, M. Temmar précise que ce n’est pas le coût du logement qui change mais c’est l’aide de l’état qui a baissé. Il explique que pour la location-vente, l’Etat soutient d’abord par une aide frontale de 700.000 DA, qui ne sera pas touchée. Ensuite, il y a « une autre aide de 10.000 DA par mètre carrée et c’est celle-là qui a diminué à 5.000  DA ». Selon M. Temmar, cette baisse ne se pas répercutée sur le premier versement, puisque la première tranche que l’acquéreur doit payer ne changera pas, mais elle sera étalée sur 25 ans, soit 1700 DA/mois. « Ce qui est acceptable », estime le ministre de l’habitat. c

Ismain
Lundi 16 Octobre 2017 - 09:52
Lu 282 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma