REFLEXION

ABATTAGE CLANDESTIN A ORAN : 3,5 quintaux de viande saisis à Hassi Bounif

Aguichés par le gain facile en ce mois de Ramadhan, certains opportunistes n’hésitent pas à recourir à l’abattage clandestin, sans veiller au moindre respect des règles d’hygiène en vigueur et au contrôle vétérinaire obligatoire. Une nouvelle saisie de 3,5 quintaux de viande rouge a été effectuée par les gendarmes à Hassi Bounif.



L'abattage clandestin bat son plein dans les  localités d'Oran plus particulièrement à Hassi Bounif mais aussi à Chetaibo. Dans le cadre de la lutte contre ce phénomène de la commercialisation de la viande impropre à la consommation, des actions menées par les unités du groupement de la gendarmerie afin de préserver la santé du consommateur notamment durant ce mois sacré, une saisie de trois quintaux et demi de viande blanche et rouge a été effectuée avant-hier dans la localité de Hassi Bounif. Un contrôle effectué dans trois boucheries par les éléments de la brigade de Hassi Bounif qui étaient appuyés par les unités de la section de sécurité et d'intervention n°3 de Béthioua, les brigades de la gendarmerie de Hassi Ben Okba et de Benfréha a permis de saisir deux quintaux de poulet et un quintal et demi de viande de caprin. Le défaut d'apposition d'estampilles ou marques sanitaires représente une infraction aux dispositions de l'arrêté du 15 juillet 1996. La conformité aux normes est attestée, selon l'article 2 du dit arrêté par «l'apposition sur les denrées  mêmes et /ou leur emballage, d'estampilles ou de marques sanitaires définies par le présent arrêté». Les gendarmes ont également saisi un véhicule de marque Hilux dépourvu de chaîne de froid et qui servait à transporter la viande dans des conditions qui laissent à désirer. Les gendarmes ont fait appel aux vétérinaires qui après un contrôle ont déclaré que la viande est impropre à la consommation et ne peut être commercialisée. Les enquêteurs ont saisi la viande y compris le véhicule et une enquête a été ouverte afin de connaître tous les détails concernant cette activité qui porte atteinte à la santé du consommateur.

Medjadji Habib
Lundi 27 Mai 2019 - 18:28
Lu 313 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 27-09-2020.pdf
2.6 Mo - 26/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+