REFLEXION

A L’OMBRE D’UN TOURISME EN PEAU DE CHAGRIN : Le directeur invité prochainement à quitter Mostaganem



Avant de parler de tourisme qui ne sied aucunement aux aptitudes des uns et des autres, il est utile de relever le constat sur ces directeurs parachutés à la tête du département dans la wilaya de Mostaganem, qui se ressemblent et suivent le même signe indiquant la porte d’Exit. Suite à la récente visite du Ministre du Tourisme docteur Hacène Mermouri à Mostaganem qui l’a amené à visiter son secteur à travers plusieurs points de la wilaya, plusieurs informations laissent entendre que le premier responsable du secteur ne semble point satisfait des services  de son directeur local. Services entre autres, le dossier de classement des hôtels et complexes touristiques de la wilaya qui devait être avancée pour classement, à la demande de monsieur le wali en personne, il y a plus de six mois. Or, à l’arrivée de la commission ministérielle durant la semaine écoulée, il n’a pas été trouvé grand-chose pour poursuivre les démarches et études. Le dossier des ZET dont le foncier nécessite un assainissement, tout comme la mauvaise posture des plages et leur gestion ainsi que le mauvais accueil, outre la traine des agences de voyages, n’ont pas du reste plaidé pour l’actuel directeur installé à la mi-février écoulée à la place de son prédécesseur, lui aussi remercié, à la demande de monsieur le wali, en raison de son incompétence lui valant une frappante inaptitude dans la gestion du secteur du tourisme, d’autant qu’il n’a jamais exercé le métier, lui qui était directeur des travaux publics avant d’être parachuté par l’ancien ministre ‘’Amar Ghoul. Ce qui provoque la question de se demander si les directions de tourisme se substituent pour des garderies à des personnes du troisième âge en attendant leur retraite dorée pour des services non achevés pour l’ironie du sort !   Et pour revenir à l’actuel responsable du tourisme, force est de constater que ses services, eux aussi pour leur part, n’ont même pas pris la peine d’ouvrir ne serait-ce qu’un compte facebook comme le veut la tradition en vogue parmi toutes les autres directions de l’Exécutif de la wilaya. De quoi comprendre peut-être, toute la traine de ce secteur qui se réduit comme une peau de chagrin, nonobstant tous les atouts dont recèle la wilaya aussi bien sur la cote que du côté cour.                                       

Ilies Benabdeslam
Samedi 5 Août 2017 - 18:18
Lu 682 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-03-2019.pdf
3.27 Mo - 18/03/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+