REFLEXION

90 ACTES DE CONCESSION ANNULES A ORAN : Vers la récupération de 250 assiettes foncières

Les membres de la commission d'enquête de l'investissement industriel dépêchés sur les lieux des zones abritant des projets d'investissement ont découvert 250 assiettes foncières non exploitées par des investisseurs.



Plus de 100 ha de foncier ont été récupérés et  90 actes de concession annulés, depuis le début de l'année, a-t-on appris  de sources proches de la wilaya. D'autre part, notre même interlocuteur nous informe que  1.000 projets ont été validés et agréés pour une surface totale de plus de 500 ha, ces dernières années. Les  projets d'investissement retenus, totalisent un montant global de 900 milliards de DA, avec la création à moyen terme de 63.000 emplois, du fait, que près de 700 assiettes foncières ont été attribuées par la wilaya d'Oran au profit d'investisseurs ces 10 dernières années. Sur les 700 assiettes, 500 lots de terrain du foncier industriel ont été affectés durant la période du Calpiref. De son côté, la direction de l'Energie et des Mines avait mis en exergue l'effort déployé, ces deux dernières années, par sa direction pour booster l'investissement, dans le cadre de la nouvelle stratégie adoptée par le gouvernement ; celle de la facilitation de l'acte d'investissement et pour le développement des filières stratégiques. Les mêmes sources ont également souligné que cette dynamique a permis l'attribution de 194 lots de terrain du foncier industriel au profit des porteurs de projets. Dernièrement, le directeur de l'Energie a fait remarquer que des assiettes foncières ont été dédiées à la petite et moyenne entreprises, dans la zone d'activité de Tafraoui, aménagée au profit de jeunes investisseurs, dans le cadre des différents dispositifs (ANSEJ et ANGEM) ».Le même responsable a, également, fait état de l'attribution de 5 assiettes de 500 m² chacune, au profit des porteurs de projets .Il y a lieu de signaler que les responsables qui se sont succédés à la tête de la wilaya avaient rassuré les investisseurs locaux sur la disponibilité du foncier. Toutefois, des décisions ont été prises pour annuler tout acte de concession lorsque les investisseurs ne concrétisent pas leurs projets sur le terrain.

Medjadji H.
Vendredi 3 Janvier 2020 - 16:31
Lu 366 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 19-09-2020.pdf
3.52 Mo - 18/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+