REFLEXION

8 Mars… L’hommage aux femmes…



Le  8 mars, est un grand évènement et une date très originale qui procure à la femme toute la joie et la bonne humeur, C’est une date, où il faut rendre un grand hommage à nos grands-mères qui nous ont transmis les règles du savoir, de l’art et de la culture traditionnelle, à nos douces et belles mamans  qui nous ont porté durant 9 mois, élevé, éduqué et soulagé nos peines, à nos épouses qui ont partagé nos vies pour le bien et pour le pire, à nos sœurs qui nous ont aimé, à nos filles qui nous ont honoré, à nos tantes, à nos nièces, à nos voisines, à nos moudjahidate qui se sont sacrifiées pour nous..., à toutes les femmes qui agissent pour le bien de tous, sans discrimination…  
Le 8 mars, c’est l’occasion d’avoir une pensée pieuse à toutes les femmes qui nous ont quittées, aux malades atteintes de cancer, aux femmes battues, isolées…, à toutes celles qui souffrent en silence…, car ce jour si important pour elles leur offre l’opportunité d’un bilan, d’un point d’étape sur les difficultés spécifiques rencontrées au quotidien…,
Pour l’ensemble de la société, cette grande fête marque la lutte de la femme au côté de l’homme son frère pour un combat commun qui est le sien dans une société émancipée, libre épanouie et pleinement humaine. …. Elle mérite tous les honneurs pour avoir mis  en exergue son savoir-faire, son talent de créativité, sa participation à la construction du pays….
Commémorons ensemble la bravoure de toutes celles qui avaient choisi de « mourir en femmes libres » pour un grand idéal révolutionnaire, préférant le sacrifice à l’esclavage et la domination coloniale.
L'histoire algérienne en est l’exemple type, elle retiendra l’avancée remarquable de celles-ci, vraies citoyennes aimant leur pays plus que tout au monde, tout comme elle retiendra leurs hauts faits durant la guerre de libération nationale, et  la lutte  contre le colonialisme, l’impérialisme....
 Comment ne pas témoigner un grand respect et une grande reconnaissance à cette grande dame très algérienne, très patriote, très partisane, très révolutionnaire qui a participé pleinement avec son frère l'homme les armes à la main pour mettre fin à l’occupation coloniale, sans négliger pour autant ses responsabilités de mère, d’épouse, de femme au foyer, d’éducatrice, de sœur, de voisine …
Comment ne pas rendre hommage au militantisme de ces femmes célèbres qui ont marqué notre grande Histoire algérienne …

 

B. Adda
Mercredi 6 Mars 2019 - 17:56
Lu 350 fois
Edito
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 11-12-2019.pdf
4.94 Mo - 10/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+