REFLEXION

71 CHEVRES ET AUTRES CHEVREAUX DECIMES A MHAYA : Alerte à la peste animale à Tiaret

La peste animale, censée être éradiquée depuis si longtemps du pays, semble signer son travers à travers la wilaya de Tiaret. Un cheptel caprin, composé de 71 chèvres et autres chevreaux, a été totalement décimé. Une enquête suit son cours et le foyer où a été déclaré les cas de peste, a été mis sous quarantaine, et interdit à tout accès, par mesure préventive.



C’est la grande panique qui vient d’être semée au sein des fellahs  ainsi que la population  et  plus particulièrement les habitants de la région de "Mhaya" située à 17 km du chef-lieu de la commune de Zmalet-Emir Abdelkader,  (ex-Taguine), distante du chef-lieu de wilaya de près de 160 Kilomètres  et ce, après l’information qui telle une traînée de poudre a fait le grand tour de la région, apprend-on auprès de sources généralement bien informées qui ajoute qu’un fellah propriétaire de chèvres et lequel a acheté des chèvres à partir de plusieurs marchés de bestiaux répartis à travers les wilayas limitrophes ainsi que du marché hebdomadaire de Tiaret et quelques temps après, il a remarqué que ces chèvres périssent l’une après l’ autre, ignorant totalement les causes et à ce titre, il s’est dirigé vers un vétérinaire qui après avoir remarqué certains symptômes dangereux et relatifs à la peste, a vite ordonné la destruction d’un cheptel composé de 71 chèvres et petits chevreaux et leur a déclaré que cette région présente un foyer suspect de peste et  en attendant, les services de l’APC se sont déplacés sur les lieux et ont détruit plusieurs têtes de chèvres en procédant à leur enterrement dans une fosse profonde de 4 mètres et de son côté, l’inspection vétérinaire  a dépêché une commission au niveau du laboratoire de Mostaganem, munie de têtes de chèvres pour d’éventuelles analyses et ne s’arrêtant pas à ce point, l’inspection vétérinaire a délimité un périmètre de 3 kilomètres où toutes actions humaines ou animales sont interdites et ce, à titre préventif et ces mesures, faudrait-il le rappeler ont intensifié le climat de panique chez la population et juste d’entendre le mot peste. C’est déjà l’horreur et à ce titre, certains services vétérinaires ont déclaré à "Réflexion" que ce genre de peste n’a pas de grands effets sur l’être humain et qu’il attaque les petits chevreaux. Une enquête suit toujours son cours. Pour rappel, cela fait presque 40 années qu’aucun foyer de peste n’a été déclaré à Tiaret. Nous y reviendrons pour de plus amples informations sur les suites de l’enquête lancée.

Abdelkader Berebiha
Dimanche 21 Janvier 2018 - 17:28
Lu 399 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma