REFLEXION

58EME ANNIVERSAIRE DU 11 DECEMBRE 1960 A MOSTAGANEM : Une place publique inaugurée à titre commémoratif

Le wali de Mostaganem, M. Rebehi, accompagné des autorités civiles et militaires, des élus locaux et nationaux et un grand panel d’anciens moudjahidine de la wilaya de Mostaganem a présidé, hier, lundi les commémorations du 11 décembre 1960, qui demeure un jour clé de l’histoire d’indépendance et a assisté à la levée des drapeaux et a inauguré une place publique à titre commémoratif.



Ce jour-là reste  inoubliable  et a vu  les citoyens de tout bord, bravé l’oppression du colonialisme et en occupant les rues à mains nues avec comme seul arme pour se défendre l’emblème national et clamer haut et fort ‘’Algérie algérienne ‘’ pour contrer l’hypothétique phrase du général De Gaulle Algérie française  le 06 juin 1958. La manifestation a été d’une ampleur telle que  la classe politique française s’est rendu compte que l’indépendance de l’Algérie est devenue inéducable et que l’Algérie ne sera jamais française car un peuple qui a su fabriquer des milliers de drapeaux en parfaite clandestinité , finira un jour ou l’autre  par arracher son indépendance et les tirs sans sommation n’ont pu  stopper ce déferlement populaire où après que chaque algérien tombait,  un autre reprenait  de suite l’emblème pour continuer  à manifester . En cette occasion, le wali  après le levée du drapeau à la place des martyrs, a  inauguré une place publique  dans la cité des 400 logements donnant  une vue sur le port de Mostaganem, et qui s’appellera désormais ‘’ la place du 11 décembre 1960’’. En deuxième lieu, le  chef de l’exécutif   a inspecté le projet de la construction d’un collège  à la Salamandre, puis  les travaux de l’extension de front de mer du port de plaisance. Il s’est rendu également  dans une école primaire. Toujours  dans le même sillage  des inaugurations, la délégation a visité la partie haute du Derb (centre-ville)  qui va  se transformer en allées et  autres boutiques artisanales. En dernier, une visite a été également effectuée à Diar El Hana où les locaux squattés ont été  récupérés pour  des fins de la création d’une école pour autistes. Plusieurs moudjahidine furent honorés pour leur glorieux combat pour que vive l’Algérie libre et  indépendante à la fin de cette journée commémorative.

Naboussi Belayachi
Mardi 11 Décembre 2018 - 17:06
Lu 557 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 27-06-2019.pdf
3.26 Mo - 26/06/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+