REFLEXION

50 ENTREPRISES POURSUIVIES EN JUSTICE : Sonelgaz s’attaque aux mauvais payeurs

Subissant une situation financière délicate, le groupe Sonelgaz est décidé à traquer les fraudeurs et ester en justice les mauvais payeurs.



En effet, le groupe a annoncé avoir entamé des poursuites judiciaires à l’encontre de 50 entreprises, privées et publiques, activant dans l’ouest du pays, plus précisément dans la wilaya d’Oran, qui n’ont pas honoré leurs créances. C’est ce qui a été apporté par les médias de la région oranaise. S’en remettant à la justice, les responsables du service contentieux de la Sonelgaz, ont affirmé avoir agi de la sorte après l’épuisement de toutes les mesures légales. En ce sens, ils ont fait savoir que des mises en demeure ont été adressées à ces entreprises les sommant de régler leurs redevances à l’amiable. Ces entreprises, au lieu d’honorer leurs créances, ont décidé le contraire en tournant complètement le dos, tout en observant un silence radio, aux sommations de cette entreprise dont les redevances s’élèvent de trimestre en trimestre. Les communes sont également concernées par ces poursuites. Rappelons à cet effet, que la dernière facture arrêtée par cette entreprise, est de l’ordre de 60 milliards de centimes impayés depuis plus de trois années. Les deux communes concernées, ne sont autres que les communes d’Oran et de Bir El Djir. À noter que cette campagne vise à assainir le recouvrement des factures impayées et à assurer une disponibilité de moyens financiers nécessaires au lancement ou à l’achèvement de projets d’investissement de Sonelgaz. Notons que les créances du groupe Sonelgaz auprès de ses clients s’élèvent à près de 61 milliards de DA. Ce chiffre a été annoncé, au mois de juillet dernier, par le P-DG du groupe, Chaher Boulekhras, qui a, en sus, précisé que les dettes du groupe sont estimées à 2 400 milliards de DA. Cette situation a poussé le groupe à songer à recourir à l’endettement extérieur faute de financements internes. En effet, la place financière locale ne répond plus aux besoins du groupe, vu son niveau de dépenses élevé, induit par la mise en place d’un plan d’investissements qui vise de couvrir les besoins croissants en consommation d’électricité.

Ismain
Mardi 20 Août 2019 - 18:49
Lu 417 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-09-2019.pdf
3.6 Mo - 18/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+