REFLEXION

5 DECES AU COVID 19 EN 24 HEURES A TIARET : Le wali décide de durcir les mesures de confinement



Lundi, 6 juillet 2020, s'est tenue une journée d'étude  à la faculté centrale, de l'université d'Ibn-Khaldoun de Tiaret, portant sur le thème de sensibilisation sur les  conséquences de la pandémie et les grands dangers du coronavirus, qui a fait des ravages à l'échelle planétaire.  L'allocution du recteur a été une synthèse visant l'implication directe de l’université, en tant que partenaire potentiel, qui mobilise tous ses moyens humains et matériels, pour apporter une précieuse collaboration à la société. Des initiatives qui s'ajoutent aux diverses campagnes de sensibilisation effectuées, depuis l'apparition de la pandémie et s'étalant sur la période de confinement observée sur tout le territoire de la wilaya de Tiaret. Le wali, a pour sa part adressé de sincères éloges à toutes les associations locales qui ont fait preuve de bon engagement et mené des campagnes de désinfection et aussi de sensibilisation, tout en les invitant à faire preuve de bonne citoyenneté, en les assurant de son soutien et aussi de son méticuleux suivi de toutes leurs activités et leurs efforts visant la santé de la population. Dans le même cadre, il s’est adressé  à tous les présents dans la salle, et en mots très clairs, dira qu'il va prendre des mesures très sévères au cas où la population s’écarte des mesures à prendre en de telles situations, menaçant de recourir  à d'autres règles de confinement. Faudrait-il rappeler que le wali a aussi interdit tous les rassemblements (mariages, circoncisions, funérailles etc) pouvant être des vecteurs de contagion du coronavirus. Ne s’arrêtant pas à ce point, il  a fait rappeler à l'assistance que toutes les procédures administratives relatives aux actes de mariage ont été gelées, par ses soins. Pour simple rappel, selon des sources hospitalières,5 décès dus au coronavirus, ont été enregistrés durant les dernières 24h, en notant que ces personnes décédées étaient âgées entre 70 et 85 ans qui étaient confinées, souffraient de maladies chroniques (diabète, tension artérielle, asthme..etc). Elles suivaient des traitements à l’hôpital "Youssef Damerdji" précisent nos sources. Les sources indiquent que l’hôpital craque sous le nombre des admissions quotidiennes relatives au COVID 19, elles ajoutent  que le nombre de personnes admises à l’hôpital est estimé actuellement à 280 personnes, tout en soulignant qu'un pavillon de l'annexe psychiatrique a été ,aussi, affecté à accueillir les malades du COVID19,ainsi que l'internat du centre de formation paramédicale où ont été accueillies 55 personnes pour confinement et traitement.

Abdelkader Benrebiha
Mardi 7 Juillet 2020 - 18:11
Lu 688 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 13-08-2020.pdf
2.65 Mo - 12/08/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+