REFLEXION

34 MORTS SOUS LES BOMBARDEMENTS ISRAELIENS : Gaza sous les bombes

Depuis mardi dernier, la Bande de Gaza a été de nouveau sous les bombes israéliennes : on compte 34 morts dont des femmes, des enfants, des nourrissons et une centaine de blessés. Des victimes innocentes totalement ignorées par l’opinion internationale, et la question palestinienne qui avait été la cause centrale des Etats Arabes, est devenue aujourd’hui la cause oubliée !



Trente-quatre (34) personnes ont été tuées, dont 6 enfants, et plus de 113 ont été blessées par les bombardements israéliens sur la bande de Gaza, a annoncé le ministère palestinien de la Santé dans un bilan. Les Gazaouis enterraient, ce jeudi, 8 martyrs, dont 2 enfants, tués dans un bombardement israélien à Deir al Balah, en plein centre de la bande de Gaza, alors que 6 Palestiniens, âgés entre 7 et 43 ans, ont été enterrés mercredi et Mardi. Les raids israéliens continuent encore sous le regard de l’opinion internationale, 10 Palestiniens avaient déjà été tués par les bombardements israéliens, selon le même bilan. Un fragile accord de cessez-le-feu est entré en vigueur ce jeudi dans la bande de Gaza après ces deux jours de bombardements israéliens. L’émissaire de l’ONU pour le Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, s’est rendu mercredi au Caire pour mener une médiation en vue d’une «désescalade urgente». Cet “accord de cessez-le-feu intervient à la suite des efforts de l’Egypte” et a reçu l’aval “des factions palestiniennes selon un haut responsable égyptien. Mais, une source au sein du Jihad islamique qui a confirmé l’accord à l’AFP, a révélé que les habitants ont salué ce cessez-le-feu mais reste néanmoins fragile. «La vie était horrible ces derniers jours, les gens avaient peur et craignaient une guerre », note Mohamed Kurd, un Gazaoui.  A l’aube de ce jeudi, huit membres d'une même famille, dont cinq enfants et deux femmes, ont été tués à la suite d’un raid aérien israélien dans la ville de Deir el-Balah à  Gaza. L’armée israélienne a reconnu sa responsabilité dans ce raid, prétextant une tentative de neutralisation d’un cadre du Jihad islamique palestinien. Au total,  huit membres de la famille Saouarka ont été tués et douze autres blessés. Plusieurs enfants ont été blessés, parmi eux figurent des nourrissons qui n’ont pas dépassé l’âge d'un an.

Palestine ou la cause oubliée !
La question palestinienne qui, avant, était la cause centrale des Arabes, est devenue aujourd’hui la cause oubliée. Israël et les Etats-Unis ont réussi à convaincre une bonne partie des décideurs arabes de la région. Leur véritable ennemi n’est pas celui qui occupe les terres palestiniennes depuis plus d’un demi-siècle, mais d’autres pays islamistes ou arabes tels que l’Iran et Qatar. Les analystes et les journalistes au service de certains chefs arabes, aux chaines de télévision « BBC Arabic » ou « Russia Today »,  ne ratent pas une occasion pour expliquer qu’Israël est désormais un partenaire pour la paix .Les Etats arabes, rompus aux divisions et aux déchirures, ne peuvent surmonter cette fatalité et s’unir face à Israël pour libérer le peuple palestinien. Si les peuples arabes ont manifesté leur horreur et ont proclamé par des manifestations leur soutien aux Gazaouis qui mourraient sous les bombes, à aucun moment, les Etats arabes n’ont eu le courage de parler à haute voix pour défendre la cause palestinienne et surtout d’aider la population palestinienne financièrement et matériellement pour résister contre la barbarie de l’armée israélienne. Et cette soi-disant Ligue arabe ! Quelle honte ! Si elle ne ferme pas les yeux sur la barbarie sioniste, elle devient la scène spectaculaire des incompatibilités, des uns avec les autres, se mettent d’accord pour ne pas être d’accord !  

 

Belkacem. B
Vendredi 15 Novembre 2019 - 18:30
Lu 769 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 12-07-2020.pdf
4.95 Mo - 11/07/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+