REFLEXION

315 INTERCEPTIONS DEPUIS LE 1ER JANVIER : Le retour inexplicable de la ‘’harga’’

Après plusieurs mois d’accalmie, le phénomène de l’émigration clandestine revient en force. Des centaines de jeunes, moins jeunes, mineurs et même des femmes ont tenté, depuis le début de l’année 2020 de rejoindre l’autre rive de la Méditerranée via des embarcations de fortune. C’est donc le retour du phénomène de l’émigration clandestine !



Le rêve de l’eldorado européen taraude toujours l’esprit des jeunes et  les bilans donnent froid dans le dos. Le nombre des harraga algériens vers les côtes espagnoles a connu un nouveau pic en ce début d’année 2020.  En effet, les tentatives d’émigration clandestine se sont multipliées au niveau des villes côtières algériennes. Selon les chiffres publiés sur le site du ministère de la défense nationale (MDN) sur la mise en échec de tentatives d’émigration clandestine à partir des côtes algériennes, pas moins de 315 algériens interceptés et 71 migrants clandestins de différentes nationalités depuis mercredi dernier. Ainsi, le 1er janvier, les éléments des Garde-côtes et de la Gendarmerie Nationale ont mis en échec des tentatives d’émigration clandestine de 14 harraga à Oran, El Tarf, Chlef et Tipaza. Le 3 janvier, des Garde-côtes ont mis en échec, lors d’opérations distinctes à Annaba et El-Kala, Mostaganem, Oran et Ain Témouchent, des tentatives d’émigration clandestine de (150) personnes à bord d’embarcations pneumatiques. Samedi 4 janvier, les Garde-côtes ont mis en échec à Tlemcen, une tentative d’émigration clandestine de 151 personnes à bord d’une embarcation de construction artisanale. Concernant les migrants clandestins de différentes nationalités interceptés particulièrement dans les wilayas frontalières du sud du pays, les chiffres du MDN précisent que le 1er janvier, 45 migrants clandestins ont été interceptés à Tamanrasset et Tlemcen, le 3 janvier, 5 migrants clandestins ont été interceptés à Tindouf, et samedi 4 janvier, 21 migrants clandestins ont été interceptés à Tindouf et Djanet. Dans son bilan pour l’année 2019, le MDN a fait état de la mise en échec de 3053 tentatives d’émigration clandestine et le sauvetage de 331 personnes.

Ismain
Dimanche 5 Janvier 2020 - 15:41
Lu 401 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 21-01-2020.pdf
4.08 Mo - 20/01/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+